Welt - Histoire et chansons du Yiddishland

Un spectacle de David Bursztein

OFFRE SPECIALE ADHERENTS ET SYMPATHISANTS IEMJ : les 7, 8 et 9 janvier 2015 au 21h au Studio de l’Ermitage - 75020 PARIS

Le monde perdu de la culture yiddish et des shtetls d’Europe de l’Est, ramené à la vie dans un récital qui célèbre l’irrépressible force créatrice du souvenir.
D’après la Kabbale, un dibbouk est un esprit malin qui hante un individu au point de s’insinuer dans son corps et de ne plus s’en détacher. Le metteur en scène et comédien David Bursztein affirme qu’il a en lui un dibbouk, et même plusieurs. Mais ils sont fort heureusement des plus bienveillants : ce sont eux, portés par les vents amicaux du souvenir et de la transmission par les anciens, qui l’inspirent et l’accompagnent lorsqu’il interprète avec son quintet les chansons en yiddish de Welt. Grâce à eux, David Bursztein fait bien plus que se réapproprier un répertoire d’un autre temps. Il ramène à la vie une culture et un monde perdus, celui des shtetls d’Europe de l’Est, avec leur galerie de personnages emblématiques, leur lot d’histoires et de destins, leur gamme infinie d’ombres et de lumières. Par son chant gouailleur littéralement habité, comme à travers les sonorités du cymbalum, du violon ou de l’orgue de barbarie, resurgissent des silhouettes, des visages et des voix engagés dans une danse aussi ludique qu’émouvante. La mémoire, ici, n’est plus tant un devoir qu’une force créatrice : un acte alchimique par lequel la nostalgie se transmue en célébration de joie, les fantômes du passé en figures
incarnées, et le sentiment d’exil et de perte en véritable asile poétique.

JPEG - 312.1 ko
Welt




Conception et écriture : David BURSZTEIN
Arrangements musicaux : Alain Territo
David Bursztein : chant
Alain Territo : contrebasse, bandonéon, scie musicale
Vincent Pagliarin : violonLucas Territo : guitare
Marie-Claire Dupuy : vibraphone et cymbalum
Jonathan Mathis : orgue de barbarie, accordéon
sous le regard amical de Laurent Manzoni

Adresse : Studio de l’Ermitage - 8 rue de l’Ermitage - Paris 20ème
Ouverture des portes à 20h30

Tarif : 16 €
Tarif réduit : 13 € pour les adhérents et sympathisants de l’IEMJ (réservation sur le site Internet ci-dessous en tapant le code de réduction : Dibbouk)

- Infos et Réservation sur www.studio-ermitage.com
Internet : http://lifeisnotapicnic.com/
Facebook : https://www.facebook.com/lifeisnotapicnicorchestra

Vous aimerez aussi

Concert classique : Mélodies hébraïques, un rêve vieux de 3000 ans

Le 19 juin 2017 à 20h30 aux Archives nationales à Paris (75003). Sur les pas de compositeurs qui puisent leur inspiration dans les mélodies (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 25 juin 2017 de 11h à 18h, à la Mairie du 3ème arrondissement de Paris, venez retrouver l’IEMJ à la journée des associations et bénéficiez de (…)

Réédition du coffret Musiques juives dans le Paris d’après guerre, Elesdisc 1948-1953

Réédition du 1er coffret de la collection "Archives" - 6 CD de cabarets yiddish d’après-guerre superbement remastérisés ! Dans l’après-guerre, alors (…)

A la découverte des musiques juives : une conférence de Hervé Roten

Le 2 mai 2017 à 20h30 à la Synagogue de Bordeaux, une conférence de Hervé Roten sur les musiques juives illustrée par de nombreux exemples sonores et (…)

Marc-Alain Ouaknin reçoit Hervé Roten dans "Talmudiques" sur France Culture

EMISSIONS DE RADIO DU 9 ET 16 AVRIL 2017, de 9h10 à 9h42. Les rencontres fertiles des chansons traditionnelles juives et de la variété française ont (…)