Né le 25 avril 1952 à Strasbourg, Michel Heymann est le dernier élève, avant sa fermeture définitive, de l’école des Ministres Officiants à Paris mais il est d’abord et surtout l’élève de Monsieur Bertrand Joseph ז"ל ancien ministre officiant à Strasbourg qui lui a inculqué l’art synagogal et le sens des responsabilités inhérent à cette fonction.

En 1969, dès l’âge de 17 ans, il seconde ou remplace des chantres à Ingwiller, Sélestat, Troyes, Metz et Thionville.
A l’age de 21 ans, en septembre 1973, il est nommé à Haguenau. Au bout de sept ans, il quitte ce poste pour accepter en octobre 1980 celui de Mulhouse. Il officiera durant douze ans dans cette cité et enregistrera des cassettes et des compact-discs dans le but de préserver la liturgie d’Alsace. En décembre 1991, le ministre français de la Culture et de la Communication lui attribue la Médaille d’Honneur des Sociétés Musicales et Chorales en témoignage du travail accompli dans les domaines de la liturgie et des chorales qu’il a créées.

Michel Heymann a formé des élèves pour les communautés de l’Est de la France. Il est un des derniers détenteurs de la liturgie achkenaze spécifique de la vallée du Rhin et notamment des régions d’Alsace et de Lorraine.
En août 2001, il est nommé Président de l’Association des Ministres Officiants d’Alsace et de Lorraine.

Depuis le mois d’août 1992, Michel Heymann est le ministre officiant de la Communauté israélite de Luxembourg. Il y a créé une nouvelle chorale qui l’accompagne parfois lors des offices de Shabath et des fêtes. Il est souvent sollicité dans le pays et à l’étranger pour participer à des cérémonies officielles ou à des concerts.

Michel Heymann a chanté avec des hazanim parmi les plus célèbres tels que Estrongo Nachama ז"ל (Berlin) Moché Stern (USA) Adolphe Attia (Paris) Benjamin Muller (Anvers) Benzion Miller (USA) Raphaël Cohen (Paris) et des grandes chorales parmi lesquelles celle de la grande synagogue de Strasbourg, l’Ensemble Vocal des Musiques Hébraïques également de Strasbourg avec ses soixante choristes, la chorale de la synagogue de la Victoire à Paris et avec la chorale des hazanim de Jérusalem.
En savoir plus sur Michel Heymann et écouter des morceaux en ligne

Vous aimerez aussi

A la découverte des musiques juives : une conférence de Hervé Roten

Le 2 mai 2017 à 20h30 à la Synagogue de Bordeaux, une conférence de Hervé Roten sur les musiques juives illustrée par de nombreux exemples sonores et (…)

Marc-Alain Ouaknin reçoit Hervé Roten dans "Talmudiques" sur France Culture

EMISSIONS DE RADIO DU 9 ET 16 AVRIL 2017, de 9h10 à 9h42. Les rencontres fertiles des chansons traditionnelles juives et de la variété française ont (…)

Du salon au front : Fernand Halphen (1872-1917), compositeur, mécène et chef de musique militaire

Un ouvrage collectif paru avril 2017 sous la direction de Laure Schnapper, avec la collaboration de Pierre-André Meyer - Préface de Hervé Roten, (…)

Centenaire du décès de Fernand Halphen

A l’occasion du centenaire du décès de Fernand Halphen (1872 - 1917), un certain nombre d’événements viendront prochainement ponctuer et agrémenter (…)

CYCLE DE COURS : La musique juive savante en Europe aux 17e et 18e siècles (Italie, France, Hollande)

L’Institut Elie Wiesel organise, en partenariat avec l’Institut Européen des Musiques Juives, une série de cours donnés par Hervé Roten les jeudis 5, (…)