Atelier de chansons yiddish "Chanter la femme"

Avec Sasha Lurje et Eléonore Biezunski

DIMANCHE 31 MAI 2015 : 14h30 - 18h00

Les femmes ont toujours joué un rôle prépondérant dans la société juive. Malgré l’interdit religieux portant sur la voix de la femme, connue sous le nom de "kol isha", de nombreux chants et mélodies viennent précisément du répertoire des femmes. Cet atelier souhaite explorer le rôle de la femme à travers les chansons yiddish traditionnelles. Les chansons de mères, de filles, d’épouses, d’ouvrières et autres, présentées ensemble, offrent un tableau de la femme juive, belle et puissante.

Visionner des extraits de cet atelier

PAF : 15 € / tarif réduit (étudiants, adhérents IEMJ) : 12 €
Attention : l’atelier est limité à 15 participants
INSCRIPTIONS OBLIGATOIRES !

Mail : contact@iemj.org
Tél : 01 45 82 20 52
Adresse : Institut Européen des Musiques Juives - 29 rue Marcel Duchamp (accès 42 rue Nationale) - 75013 Paris
Transports : Porte d’Ivry (ligne 7 et Tramway 3), Les Olympiades (ligne 14), Nationale (ligne 6). Bus : 62, 64 et 83


Les intervenantes :

- Sasha Lurje
Née à Riga, en Lettonie, où elle a commencé à chanter dès l’âge de 3 ans, Sasha Lurje a joué avec de nombreux groupes dans des styles variés, incluant classique et traditionnel, jazz, rock et pop. Elle a aussi participé à plusieurs projets théâtraux, axant sa pratique sur le théâtre musical et d’improvisation.
Depuis 2003, elle effectue des recherches sur le style et le répertoire yiddish traditionnel, explorant des matériaux vocaux aussi bien séculier que religieux. Elle développe avec son groupe "Forshpil" un nouveau style de musique yiddish, intégrant un son traditionnel à un contexte moderne.
Sasha Lurje a récemment collaboré avec Daniel Kahn, pour présenter un duo de chanson d’amour STRANGELOVESONGS mêlant les langues, pour le Studio Théâtre Maxim Gorki à Berlin. Elle est impliquée dans plusieurs projets internationaux variant les styles et les répertoires. Elle est aussi membre du groupe « Semer Label Reloaded » dirigé par Alan Bern. Le groupe interprète de la musique enregistrée à Berlin dans les années 1930 et est apprécié pour la diversité des styles et genres présentés ensemble artistiquement et musicalement.
Sasha s’est produite et a enseigné le chant yiddish en Russie, Europe et Amérique et figure de longue date parmi les artistes et enseignants de Yiddish Summer Weimar.

- Eléonore Biezunski
Formée au violon classique, à la musique klezmer, au chant yiddish, et à la pratique vocale, Eléonore Biezunski a co-fondé les groupes de musique klezmer "The Shtetl Stompers" en 2007 et "Shpilkes" en 2010 à Paris, les "Klezmographers" à New York en 2006, et s’est aussi produite avec "Les Égarés" de 2008 à 2010. Elle a organisé entre 2005 et 2010 des rencontres klezmer "Klezzics" mensuelles (concerts et jam sessions) à Paris avec Marthe Desrosières.
Elle a écrit et joué le spectacle "La complainte du balluchon" (2012), adapté de L’Odyssée d’un voleur de pommes de Moïshé Rozenbaumas (2004, La Cause des livres). Elle a développé en 2014 un programme intitulé "Le petit peuple de Ruth Rubin", qui puise chansons et mélodies yiddish oubliées, voire inouïes, dans différentes collections de folklore, notamment celle de la folkloriste pionnière Ruth Rubin.
Impliquée dans le spectacle vivant depuis ses plus jeunes années et yiddishophone, elle articule une expérience d’artiste (violon et chant) avec ses recherches sur le répertoire et la vie artistique yiddish dans le cadre d’une thèse à l’EHESS à Paris, et enseigne occasionnellement. Elle a notamment enseigné le klezmer et les chansons yiddish lors de stages (Rencontres Interculturelles de Bréau, Association Emuna, Maison de la Culture Yiddish). Elle est aussi, depuis l’automne 2014, chercheuse et archiviste à l’Institut Européen des Musiques Juives.
Elle a participé a plusieurs productions théâtrales, comme "La Megile" d’Itzik Manger sous la direction de Rafael Goldwaser (Luft Teater), "Vis au long de la vie" de Michèle Albo (Compagnie de la Courte Échelle), "La dernière lettre" de Vassili Grossman, mise en lecture par Laëtitia Guédon (Compagnie 0,10). Elle a aussi tourné avec la compagnie de théâtre de l’Opprimé du 93 (théâtre forum "Le mariage forcé est une violence", 2012).

Vous aimerez aussi

Musique française avant et après la Grande Guerre

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente la Symphonie en ut mineur de Fernand Halphen (Première mondiale) et le Concerto pour la main gauche de (…)

Le Sablier du temps - Un voyage musical à travers l’âme juive

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente des œuvres pour violoncelle et piano écrites dans la première moitié du 20e siècle par Ernest Bloch, Lazare (…)

Sarah Gorby - Dana, Dana

Sarah Gorby est née vers le tournant du siècle à Kishinev, qui appartenait alors à la Russie tsariste. Elle est issue d’une famille principalement (…)

Grand concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 3e édition

DIMANCHE 12 NOVEMBRE 2017, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Grand Concert de Gala. ACHETEZ VOS PLACES DES A PRESENT sur notre (…)

Concert "Mélodies hébraïques, un rêve vieux de 3000 ans"

Le 19 juin 2017 à 20h30 aux Archives nationales à Paris (75003). Sur les pas de compositeurs qui puisent leur inspiration dans les mélodies (…)