Conférence "Le chant d’amour dans la tradition juive"

Organisé dans le cadre du Festival des Cultures Juives 2014

Jeudi 12 juin, 18h15 - Réservation obligatoire

Le Cantique des Cantiques

Conférence musicale à deux voix par Jacques Arnold, chantre, rabbin honoraire et Hervé Roten, musicologue et directeur de l’Institut européen des musiques juives. Cette conférence, illustrée par de nombreux exemples sonores et vidéo, permettra de découvrir la portée de ce texte, ainsi que sa résonance dans les différentes traditions musicales juives, tant sur le plan religieux que profane. Un voyage musical entre amour terrestre et amour divin…

Le Cantique des Cantiques, en hébreu « chir hachi-rim », est un des livres de la Bible. La tradition juive veut qu’on en fasse lecture au terme du cérémonial du Seder de la nuit pascale ainsi que le samedi de la mi-fête de Pâques. Ce poème lyrique est entonné avec des accents mélodieux venus du fond des âges. Ce chant d’amour occupe la place d’un ouvrage singulier dans le canon biblique. Il s’agit en effet : du récit d’amour romantico-érotique de deux amants vivant à Jérusalem, de l’émouvante romance faite de séparation douloureuse, et des retrouvailles de deux êtres qui s’aiment, à moins qu’il ne s’agissent comme l’affirment certains, d’un rêve pur et simple ? Mais pourquoi alors figure-t-il parmi les livres d’inspiration sainte ? Pourquoi le lire à Pessah, ce moment précis de l’histoire où les enfants d’Israël passent de l’état de servitude dans lequel ils sont plongés en Egypte, à celui de peuple affranchi, élevé au plan spirituel ? Rabbi Akiba, l’un des fondateurs du judaïsme rabbinique, reconnu pour sa connaissance des mystères de la Thora, estime que le Cantique des Cantiques est une déclaration symbolique de l’amour entre Dieu et le peuple d’Israël. Tous les écrits sont saints et le Cantique des Cantiques, c’est le Saint des Saints, dira-il, laissant entendre que ce livre énigmatique, le plus poétique de la Bible, cache de manière allégorique des enseignements de la plus haute valeur. En avons-nous perdu la clé ? Peut être pas !

Consulter le magazine du festival :


Programme proposé par l’Institut européen des musiques juives.
Jeudi 12 juin, 18h15
Bibliothèque historique de la Ville de Paris

24, rue Pavée, Paris 4e
5 euros // Renseignements : 01 42 17 10 70
RESERVATION OBLIGATOIRE : www.festivaldesculturesjuives.org


Vous aimerez aussi

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. RÉSERVEZ LA DATE (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)

Le Sablier du temps, un voyage musical au cœur de l’âme juive

Concert proposé par l’IEMJ et la Mairie du 3e (Paris), dans le cadre du Festival des Cultures Juives, le 21 juin 2018 à 18h, avec Virginie Constant (…)