L’IEMJ - 10 ans déjà !

2006 - 2016

Créé en 2006, l’IEMJ a fêté en 2016 ses 10 ans d’existence. 10 années bien remplies qui ont permis de faire aujourd’hui de l’IEMJ le plus important centre européen de ressources et de documentation sur les musiques juives.
Quelques explications et 3 vidéos pour retracer une histoire hors du commun !

Genèse de l’IEMJ : repères chronologiques

Février 2000 : Hervé Roten, Docteur en Musicologie, est engagé par Nelly Hansson, Directrice de la Fondation du Judaïsme Français, pour lancer un programme de sauvegarde et de valorisation des musiques juives en France.

2001-2002 : Après une phase de collecte et d’inventaire des archives musicales, Hervé Roten dresse un premier état des lieux alarmant sur la fragilité du patrimoine musical juif français.

Octobre 2002 - septembre 2003 : Enregistrement et publication des deux premiers CD de la FJF (Musiques de la synagogue de Bordeaux et Musiques judéo-françaises des 18e et 19e siècles) dans la collection Patrimoines Musicaux des Juifs de France.

2 juillet 2004 : Hervé Roten succède à Israël Adler et Simha Arom, en tant que Directeur de Yuval, association française pour la préservation des traditions musicales juives.

Juin 2005 : La Fondation du judaïsme français et Yuval décident de collaborer en regroupant leurs collections musicales en un même lieu et en mutualisant leurs moyens d’actions dans le domaine musical.

Début 2006 : un groupe de trois étudiants des universités de Marne-la-Vallée et de Paris VIII – Saint Denis travaillent à la réalisation d’un site Internet et d’une base de données destinée à indexer et consulter en ligne les collections du futur Centre Français des Musiques Juives (CFMJ).
Dans le même temps, trois autres étudiantes de Marne-la-Vallée réalisent un film de présentation des futures activités du CFMJ (voir vidéo ci-dessous)

Juin 2006 - Naissance du Centre Français des Musiques Juives (CFMJ), grâce à l’impulsion de la Fondation Henriette Halphen, sous l’égide de la FJF, et de sa généreuse donatrice Isabelle Friedman.
Le CFMJ, créé par la Fondation du Judaïsme Français et Yuval, s’établit dans une pièce des locaux de la FJF, où il démarre son travail de numérisation et d’indexation des fonds musicaux, telles par exemple les archives du compositeur d’origine judéo-espagnole Alberto Hemsi (1898-1975), du compositeur et mécène Fernand Halphen (1872-1917) ou encore du chantre d’origine polonaise Shalom Berlinski (1918-2008).

Dès 2006, les objectifs du CFMJ, ancêtre de l’IEMJ, sont clairement énoncés :
« Centre de ressources et de recherches, le CFMJ pourra accueillir, outre des universitaires, des boursiers d’institutions partenaires [...] A terme, sa vocation est de rassembler d’autres organismes travaillant dans le même domaine en Europe afin de constituer un réseau européen des musiques juives.
Enfin un site-portail internet permettra d’accéder à un ensemble de données thématiques relatives à ces musiques. L’idée est d’offrir un parcours guidé et pédagogique à des visiteurs du site qui souhaitent une initiation à un domaine qui s’enrichit de jour en jour. Il est ainsi prévu la mise en ligne d’une bibliothèque numérique permettant d’écouter des extraits d’œuvres appartenant aux collections de la bibliothèque musicale. Enfin, une place importante sera faite à l’actualité de ces musiques juives tant sous l’angle du répertoire que sous celui de la création. »
Extraits de La lettre de la FJF / Newsletter de la Fondation du judaïsme français.

Novembre 2008 - mars 2009 : le CFMJ déménage dans des locaux plus spacieux, juste au-dessus de la Fondation du Judaïsme Français et se constitue en Association Loi 1901. Il agrège autour de lui une dizaine de bénévoles et l’équivalent d’un temps plein salarié.

Juillet 2012 : sous l’impulsion de la nouvelle direction de la FJF, notamment de son directeur Patrick Chasquès, le Centre Français des Musiques Juives se transforme en Institut Européen des Musiques Juives (IEMJ) avec une mission élargie :
- collecte, numérisation et mise en ligne du patrimoine musical juif
- création d’une structure éditoriale (CD, partitions…)
- organisation régulière de manifestations (ateliers musicaux, stages, conférences, concerts…) visant à valoriser le patrimoine musical juif sous toutes ses formes
- création d’un festival des Musiques Juives de Paris et d’Ile de France (projet non encore réalisé à ce jour)
- constitution d’un réseau européen des centres de musiques juives, avec l’organisation tous les 3-4 ans de Journées Européennes des Musiques Juives (projet non encore réalisé à ce jour).

Septembre 2012 : l’IEMJ emménage dans ses locaux de la rue Nationale – Paris 13e. 130 m2 entièrement consacrés au travail patrimonial sur les musiques juives !

2013 à 2016 : L’équipe se complète de trois nouveaux salariés et huit bénévoles. Trois nouvelles collections de disques voient le jour (Collections Découvertes, Archives et Classiques) et plus de 22 partitions de musiques sont publiées aux Editions de l’IEMJ.

En 2016, les collections musicales de l’IEMJ regroupent près de 80.000 fichiers sons, 150.000 pages de partitions, des milliers de photos, de vidéos et d’archives diverses (lettres, programmes de concert…). Ces documents sont intégralement ou partiellement accessibles sur place ou via le catalogue Rachel, accessible depuis notre site Internet.
De plus, l’IEMJ envoie chaque semaine à ses adhérents et sympathisants une lettre d’info proposant de nombreuses ressources en ligne. Le site Internet de l’IEMJ attire chaque mois près de 8.000 visiteurs. Enfin, l’IEMJ organise chaque année son grand concert de gala ainsi qu’une dizaine de manifestations (ateliers de chant, conférences, colloques, concerts) en partenariat avec des institutions juives (FSJU, MAHJ, AIU, Institut Elie Wiesel…) et non-juives (Festival d’Ile-de-France, Mairie de Paris…).

Ecouter une sélection musicale de nos publications


L’IEMJ de 2006 à 2016 : 3 vidéos à regarder

Présentation du CFMJ en 2006


Un aperçu vidéo de nos collections


Découvrez une journée à l’IEMJ, aujourd’hui, en 2016

Vous aimerez aussi

Musique française avant et après la Grande Guerre

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente la Symphonie en ut mineur de Fernand Halphen (Première mondiale) et le Concerto pour la main gauche de (…)

Le Sablier du temps - Un voyage musical à travers l’âme juive

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente des œuvres pour violoncelle et piano écrites dans la première moitié du 20e siècle par Ernest Bloch, Lazare (…)

Sarah Gorby - Dana, Dana

Sarah Gorby est née vers le tournant du siècle à Kishinev, qui appartenait alors à la Russie tsariste. Elle est issue d’une famille principalement (…)

Grand concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 3e édition

DIMANCHE 12 NOVEMBRE 2017, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Grand Concert de Gala. ACHETEZ VOS PLACES DES A PRESENT sur notre (…)

Concert "Mélodies hébraïques, un rêve vieux de 3000 ans"

Le 19 juin 2017 à 20h30 aux Archives nationales à Paris (75003). Sur les pas de compositeurs qui puisent leur inspiration dans les mélodies (…)