Au coeur du yiddishland

le 11/03/2018 à 17:00
Salle Cortot

78 Rue Cardinet - 75017 Paris

Le 11 mars 2018 à 17h, Salle Cortot à Paris (75017), concert organisé par Yiddish Pour Tous et l’association EMuNa, deuxième hommage à Haim Lipsky, disparu en juillet dernier, alors qu’il venait de fêter ses 95 ans.

Avec la participation exceptionnelle de Karsten Troyke
Les Mentsh - Alexis Kune (accordéon), Samuel Maquin (clarinette) Eléonore Biezunski (chant, violon) Mihi Kim (flute)
Ben Backes (conteur)

Héros du spectacle « Haim à la lumière d’un violon » écrit par Gérald Garutti, qui a récolté un immense succès sur les scènes françaises et à l’étranger, Haim était l’un des derniers survivants d’Auschwitz, sauvé par la musique, son violon, et son optimisme.
Par son nom (Haim : la Vie), par la finesse de son caractère et par son sens aiguisé de l’humour, il incarnait l’amour même de la vie sous toutes ses formes. Jusqu’à son dernier souffle, il n’a pas arrêté de chanter sa joie de vivre, son amour de la nature et de l’humain.

Ce concert sera consacré à la musique traditionnelle et populaire de l’époque de Haim enfant - les chants Yiddish, la musique Klezmer, un peu de cabaret, un zeste de tango !

Pour cette occasion, nous avons l’immense plaisir d’accueillir l’un des plus grands interprètes des chansons Yiddish, Karsten TROYKE ! Karsten connaissait bien Haim et fait le déplacement de Berlin pour présenter ses plus belles chansons. Avec sa voix « un peu rauque » et très originale, il nous racontera en chants et en paroles l’atmosphère régnant au Yiddishland, cette région d’Europe centrale où vivaient des millions de juifs décimés par la Shoah.

Il sera accompagné du groupe Klezmer "les MENTSH" (Alexis Kune à l’accordéon et Samuel Maquin à la clarinette) qui ont participé au spectacle « Haim à la lumière d’un violon », de la violoniste et chanteuse Eléonore Biezunski, qui vient exprès de New-York et qui nous chantera deux chansons de tailleur de son grand père, né le même jour et la même année que Haim et disparu la même année, et de la flutiste Mihi Kim qui, avec sa flûte magique, nous insufflera quelques airs israéliens chers à Haim.

Enfin, on ne peut pas « voyager » au cœur du Yiddishland sans le parfum d’un texte juteux d’un conte Yiddish. Ceci va être dit et chanté par la voix émouvante du jeune Ben Backes.

Le 11 mars annonce le printemps et le renouvellement de la nature. Haim était un exemple vivant incarnant l’amour de la vie et de la joie de vivre. Alors suivons ses préceptes et fêtons nombreux en joie et en musique le dimanche 11 mars 2018 à 17h, salle CORTOT.

Réservations : reservations@emuna.fr ou http://www.billetreduc.com/204623/evt.htm
Tarif : 25 €

Vous aimerez aussi

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. RÉSERVEZ LA DATE (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)

Le Sablier du temps, un voyage musical au cœur de l’âme juive

Concert proposé par l’IEMJ et la Mairie du 3e (Paris), dans le cadre du Festival des Cultures Juives, le 21 juin 2018 à 18h, avec Virginie Constant (…)