Hadar Noiberg et Smadj

Dans le cadre du Festival Jazz’N’Klezmer

le 16/11/2016 à 20:30
Espace Rachi

39 rue Broca - 75005 Paris

Hadar Noiberg (flute) a commencé comme musicienne classique pour l’orchestre philarmonique d’Israël. Depuis son arrivée à New York en 2008, la flûtiste et compositrice est devenue une figure majeure de la scène jazz new-yorkaise. Son dernier opus est « Journey Back Home ». Reconnu sur la scène internationale avec « Equilibriste », un disque fusion en 2000, Smadj (oud) obtient la quatrième position au classement des European World Music Charts. Il est invité par Hadar Noiberg à rejoindre son trio, pour parfaire son orient à elle et à lui. Un concert unique.

Tarif normal 24 €
Tarif réduit 19 €
Réserver en ligne

Accès  :
Métro : Censier-Daubenton ou Les Gobelins (ligne 7)
Bus : 21 (arrêt Port Royal-Berthollet), 27 (arrêt Claude Bernard), 47 (arrêt Censier-Daubenton), 91 (arrêt Les Gobelins), 83 (arrêt Les Gobelins)
Parking public payant, ouvert 24h/24, 7j/7 : Parking les Patriarches, 4-6 place Bernard Halpern, 75005 Paris

Vous aimerez aussi

Musique française avant et après la Grande Guerre

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente la Symphonie en ut mineur de Fernand Halphen (Première mondiale) et le Concerto pour la main gauche de (…)

Le Sablier du temps - Un voyage musical à travers l’âme juive

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente des œuvres pour violoncelle et piano écrites dans la première moitié du 20e siècle par Ernest Bloch, Lazare (…)

Sarah Gorby - Dana, Dana

Sarah Gorby est née vers le tournant du siècle à Kishinev, qui appartenait alors à la Russie tsariste. Elle est issue d’une famille principalement (…)

Grand concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 3e édition

DIMANCHE 12 NOVEMBRE 2017, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Grand Concert de Gala. ACHETEZ VOS PLACES DES A PRESENT sur notre (…)

Concert "Mélodies hébraïques, un rêve vieux de 3000 ans"

Le 19 juin 2017 à 20h30 aux Archives nationales à Paris (75003). Sur les pas de compositeurs qui puisent leur inspiration dans les mélodies (…)