L’opéra pour enfants BRUNDIBÁR de Hans Krása

Ensemble Bis et Maîtrise du Conservatoire Populaire

le 15/04/2016 à 19:00
Salle Jean-Jacques Gautier

1 route du Vallon - 1224 Chêne-Bougeries (Suisse)

Du 15 au 17 avril 2016, à la salle Jean-Jacques Gautier, à Chêne-Bougeries (1224) en Suisse, programmation du spectacle Brundibár, écrit en 1938 par Krása, dont les premières répétitions ont lieu à l’orphelinat juif de Prague. En hiver 1942 a lieu la première représentation, alors que Krása est déporté au camp de concentration de Teresienstadt.

Vendredi 15 avril 2016 à 19h
Samedi 16 avril 2016 à 17h
Dimanche 17 avril 2016 à 14h et 17h

La mère de deux enfants, Aninka et Pepicek, est malade et doit boire du lait pour guérir. Les enfants n’ont pas d’argent pour en acheter, c’est pourquoi ils décident d’imiter le joueur d’orgue de Barbarie, Brundibár, et d’obtenir ainsi l’argent nécessaire en chantant dans la rue. Mais Brundibár et un agent de police les chassent. Pendant la nuit, trois animaux, un chien, un chat et un moineau, leur promettent de les aider. Au matin, les enfants du voisinage se joignent à eux, forment un chœur et chantent une merveilleuse berceuse. Ils sont récompensés par les dons généreux des passants. Pendant un moment d’inattention, Brundibár dérobe leur argent, mais, après une courte poursuite, les enfants le rattrapent et chantent victoire : symbole poignant de la lutte contre l’oppression nazie.

Krása écrit Brundibár en 1938. Les premières répétitions ont lieu à l’orphelinat juif de Prague, utilisé comme lieu d’accueil et d’école pour les enfants séparés de leurs parents par la guerre. En hiver 1942 a lieu la première représentation, alors que Krása est déporté au camp de concentration de Teresienstadt. En juillet 1943, presque tous les enfants du chœur original ainsi que tout le personnel de l’orphelinat sont déportés à leur tour.
A Teresienstadt, Krása reconstitue la partition de l’opéra à partir de quelques parties de piano conservées et de sa mémoire. Il adapte l’opéra aux instruments disponibles dans le camp de concentration. Le 23 septembre 1943, c’est la première de Brundibár à Terezin. L’opéra a droit à plus de cinquante reprises à Terezin. Dans le camp de concentration, la joie de vivre du chant des enfants redonne aux auditeurs courage et espoir en l’avenir.
Aujourd’hui, Brundibár fait partie des opéras pour enfants les plus joués dans le monde.

À partir de 7 ans

Durée : environ 1 heure

Petite restauration 1 heure avant et après le spectacle

Direction d’orchestre : Philippe Béran ou Arsène Liechti selon dates
Mise en scène : Michèle Cart
Chef de chœur : Magali Dami
Répétitrices : Olivia Peccoud et Fruzsina Szuromi
Scénographie et costumes : Claire Berlie
Eclairage : Jean-Daniel Garcia
Projections vidéo : Marc Heimendinger
Régie : Stefan Grandjean
Assistante mise en scène et scénographie : Leela Wendler

Ensemble Bis
Maîtrise du Conservatoire Populaire
Voix off  : Paulette Angel-Rosenberg

Réservations

Vous aimerez aussi

Grand concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 3e édition

DIMANCHE 12 NOVEMBRE 2017, à 17H30, Salle Cortot - 78 rue Cardinet, 75017 Paris L’Institut Européen des Musiques Juives a le plaisir de vous convier (…)

Concert "Mélodies hébraïques, un rêve vieux de 3000 ans"

Le 19 juin 2017 à 20h30 aux Archives nationales à Paris (75003). Sur les pas de compositeurs qui puisent leur inspiration dans les mélodies (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 25 juin 2017 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, venez retrouver l’IEMJ à la journée des associations et bénéficiez de (…)

Réédition du coffret Musiques juives dans le Paris d’après guerre, Elesdisc 1948-1953

Réédition du 1er coffret de la collection "Archives" - 6 CD de cabarets yiddish d’après-guerre superbement remastérisés ! Dans l’après-guerre, alors (…)

A la découverte des musiques juives : une conférence de Hervé Roten

Le 2 mai 2017 à 20h30 à la Synagogue de Bordeaux, une conférence de Hervé Roten sur les musiques juives illustrée par de nombreux exemples sonores et (…)