Les Musiques Sacrées du Monde : messagères du dialogue entre les cultures

Débat suivi d’un concert, à l’occasion de la paution du livre : Le Grand Livre des Musiques Sacrées du Monde de Gérard Kurkdjian

le 12/05/2016 à 18:30
Institut du Monde Arabe - Salle du Haut conseil, niveau 9

1, rue des Fossés St Bernard – Paris 75005

Depuis des temps immémoriaux, les musiques et les chants ont été les compagnons de voyage de toutes les religions du monde. Sous toutes les latitudes, dans les univers animistes, les mondes juifs, chrétiens, musulmans, hindous, boudhistes, les prières et les rituels n’ont jamais pu se passer des mélopées et des mélodies, des sonorités plus ou moins élaborées et savantes des instruments de musique.
Bien sûr, cette relation entre le sacré et la (les) musiques – et par ce terme nous englobons aussi les chants - n’est rien moins que complexe. Selon les époques et les lieux, les dogmes et les rituels, les régimes et les souverains, cette relation a constamment évolué entre liberté et contrainte, interdits et permissivité, rigueur et profusion efflorescente. Mais jamais dans l’histoire du monde, et quel qu’ait pu être le contexte religieux et politique, le lien entre musique et sacré n’a jamais été rompu de manière radicale et durable... Et c’est heureux.
Cela tient probablement à la nature indomptable de la musique, à l’énergie profonde où elle puise mystérieusement ses racines, à son pouvoir de séduction, tous éléments qui n’ont cessé d’attirer les fidèles de toutes croyances dans le vortex de ses délices, de l’antiquité la plus lointaine jusqu’à nos jours.
C’est cette longue odyssée que parcourt Le Grand Livre des Musiques Sacrées du monde, qui paraît ce mois ci chez Albin Michel, dans la prestigieuse collection Spiritualités Vivantes, et que signe Gerard Kurkdjian, qui fut le directeur artistique du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, depuis sa création en 1994 jusqu’en 2009.

Communications et Débat avec : Gérard Kurdjian, auteur de Le grand livre des musiques sacrées du monde, qui vient de paraître chez Albin Michel. Marcel Peres, organiste, chanteur, musicologue, chef de chœur, compositeur, Marcel Peres est le fondateur et directeur de l’Ensemble Organum, avec lequel il a abordé la plupart des répertoires européens qui marquèrent l’évolution de la musique depuis le VIe siècle. Kudsi Erguner, virtuose du ney, la traditionnelle flûte de roseau répandue dans tout l’Orient, compositeur, producteur, descendant d’une famille de musicien, Kudsi Erguner, originaire d’Istambul, a été initié à la musique par son père Ulvi Erguner, qui fut le dernier grand maître de ney de sa génération. Jonathan Dunford, grand joueur de viole de gambe.
Les interventions musicales de Marcel Peres, Kudsi Erguner, Jonathan Dunford seront ponctuées par des lectures de textes mystiques d’Orient et d’Occident.

Informations pratiques :
Entrée libre dans la limite des places disponibles
IMA, Salle du Haut conseil, niveau 9
Accès : Métro Jussieu

Vous aimerez aussi

Musique française avant et après la Grande Guerre

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente la Symphonie en ut mineur de Fernand Halphen (Première mondiale) et le Concerto pour la main gauche de (…)

Le Sablier du temps - Un voyage musical à travers l’âme juive

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente des œuvres pour violoncelle et piano écrites dans la première moitié du 20e siècle par Ernest Bloch, Lazare (…)

Sarah Gorby - Dana, Dana

Sarah Gorby est née vers le tournant du siècle à Kishinev, qui appartenait alors à la Russie tsariste. Elle est issue d’une famille principalement (…)

Grand concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 3e édition

DIMANCHE 12 NOVEMBRE 2017, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Grand Concert de Gala. ACHETEZ VOS PLACES DES A PRESENT sur notre (…)

Concert "Mélodies hébraïques, un rêve vieux de 3000 ans"

Le 19 juin 2017 à 20h30 aux Archives nationales à Paris (75003). Sur les pas de compositeurs qui puisent leur inspiration dans les mélodies (…)