Suzanne Ramon interprète Neshama, de Serge Kaufmann

Le Chant du Violoncelle

le 05/12/2017 à 20:30
Grande Scène du Chesnay

37 rue Caruel de Saint Martin - 78150 Le Chesnay

Le 5 décembre 2017 à 20h30 à la Grande Scène du Chesnay (78150) le Chesnay, Suzanne Ramon donnera un concert au cours duquel elle jouera « Neshama » de Serge Kaufamnn

Au programme : Kaufmann, Grieg, Massenet, Prokofiev
Suzanne Ramon : Le Chant du Violoncelle

Dans le cadre du programme "La musique pour tous", la violoncelliste Suzanne Ramon, lumineuse, portée par une force intérieure qui ne faiblit jamais, interprétera entre autres l’œuvre Neshama de Serge Kaufmann.

Il faut savoir que la musicienne joue sur un violoncelle de l’illustre luthier Guarneri. Un instrument exceptionnel qui date de 1690, et dont elle a su, par un long et patient travail, découvrir toutes les infinies ressources !

Avec le concours du pianiste Jean Dubé, l’un de ses habituels partenaires, Susanne Ramon a choisi d’ouvrir la soirée par la « Vocalise » de Serge Rachmaninoff, une œuvre pour voix haute, sans paroles qui par sa beauté et sa pureté a connu toutes sortes de transcriptions. La plus réussie est sans doute celle réservée au violoncelle. Ne dit-on pas que le violoncelle est l’instrument le plus proche de la voix humaine ?

Nous entendrons ensuite la « Sonate pour violoncelle et piano » d’Edward Grieg. Le compositeur norvégien, qualifié par certains musicologues de « Chopin du Nord » est principalement connu pour son célèbre « Concerto de piano » et par ses suites de « Peer Gynt ». Cette sonate en La mineur, empreinte de thèmes folkloriques, comporte 3 mouvements : « Allegro agitato », « Andante molto tranquillo » et « Allegro molto e marcato ». Le dialogue entre les deux protagonistes est intense et puissant, marqué par une écriture très recherchée, très poussée du violoncelle.

Après cette œuvre, nous entendrons une pièce pour violoncelle seul, Neshama, en hébreu l’âme ou le souffle. J’ai écrit cette page pour le mariage d’un ami et c’est Suzanne Ramon qui en 2008 lui a donné vie. C’est une longue méditation de caractère rhapsodique traversée d’éléments tour à tour sereins et agités portée par un grand et constant lyrisme. Serge Kaufmann

La soirée s’achèvera avec la célèbre « Méditation de Thaïs » de Massenet extraite du second acte de son opéra. Ecrite à l’origine pour violon solo, cette page émouvante a connu , comme pour la « Vocalise » de Rachmaninoff, des transcriptions de toutes sortes mais encore une fois c’est le violoncelle qui l’emporte !

Tarifs :
Placement libre - Plein tarif et abonné : 8 € Moins de 26 ans : 3 €

En savoir plus

Vous aimerez aussi

Kol Nidré - Nouvelle visions

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente 10 nouvelles visions musicales de la prière du Kol Nidré, interprétées par 20 musiciens (chanteurs, (…)

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. ACHETEZ VOS PLACES DES A PRESENT sur notre (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)