Yentl : la fille aux deux visages

Une nouvelle comédie musicale

le 18/09/2016 à 17:00
Théâtre du Centre Culturel Marcel Marceau

Place Albert Schweitzer, 67100 Strasbourg

Le dimanche 18 septembre à 17h, au théâtre du Centre Culturel Marcel Marceau à Strasbourg (67000), Yentl, une nouvelle comédie musicale à ne pas manquer...

L’histoire commence dans un Shtetl en Pologne au début du XXe siècle, un jour de marché. Une fille qui voulait étudier le Talmud, à une époque où ceci n’est pas toléré, change de visage pour devenir un garçon et pouvoir le faire...
Rebecca Joy Lohnes dans le rôle titre avec les chants de Michel Legrand écrits pour Barbra Streisand.
Dialogues et mise en scène par Marcel Hercz
Musiques adaptées et jouées par Hector Sabo
avec une bande de 7 musiciens klezmer.
Une troupe de comédiens donne vie à tous les personnages de l’histoire.
Venez vivre avec nous cette belle histoire à portée universelle à travers ce nouveau spectacle plein d’humour et de belles musiques !

Réservations par tel au 06.09.46.35.02. et par mail : ujls@free.fr

Vous aimerez aussi

Itaï Daniel – Mahzor Hayim

NOUVELLE PUBLICATION AUX EDITIONS DE L’IEMJ, ce CD propose une sélection d’œuvres de Itaï Daniel, un compositeur qui puise son inspiration aux sources (…)

Concert - Exposition à La Chapelle-en-Serval, hommage à Fernand Halphen

Dimanche 7 octobre 2018, de 15h à 17h à la Chapelle-en-Serval (60520), concert-exposition hommage à Fernand Halphen, mort pour la France à la Salle (…)

"La musique, une prière", avec Hervé Roten et Francis Huster

ÉMISSION de TV, Dimanche 30 septembre de 9h15 à 10h, sur FRANCE 2, Hervé Roten et Francis Huster seront les invités de l’émission "A l’origine, (…)

Kol Nidré - Nouvelle visions

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente 10 nouvelles visions musicales de la prière du Kol Nidré, interprétées par 20 musiciens (chanteurs, (…)

Concert de Gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. PLUS DE VENTE DE BILLETS EN LIGNE (QUOTA (…)