Delmin, Dany (1931 ?)

Biographie inspiré de l’émission de radio "Dany Delmin" présentée par Hélène Engel

Dany Delmin est compositeur, interprète et parolier de chansons en français, hébreu et yiddish.
Né David Polack, il est le plus jeune d’une famille de 7 enfants. A l’arrivée de la guerre sa vie bascule et il est déporté avec son père en 1942 à Drancy. Il parvient à franchir la zone libre, mais il ne reverra jamais son père.

A la fin de la guerre, à l’âge de 15 ans, Dany Delmin retrouve sa mère et sa sœur qui ont été cachées par des amis dans une cave. Après s’être essayé à plusieurs métiers (porteur de bagage, coursier..), il se lance dans le textile. En parallèle, il apprend la musique en autodidacte.

A 17 ans, il part en Palestine deux mois avant l’indépendance de l’Etat d’Israël. Il s’engage dans l’armée. Il se fait alors remarquer en tant que chanteur guitariste et joue ponctuellement dans une boite de nuit.
Il revient en France en 1950, et après deux ans passé au service militaire français il reprend son travail dans le textile et part travailler au Brésil avec son patron.



En 1954, il rencontre le directeur général d’une maison de disque brésilienne. La chanson française étant à la mode, il passe une audition et est engagé le soir même. Dès lors commence sa carrière musicale. La maison de disque Mocambo sort son premier disque microsillon 25 cm avec huit titres dont deux écrits par lui-même et arrangés par Antônio Carlos Jobim


Deux ans plus tard, il a son propre programme de télévision hebdomadaire à Buenos Aires "Vamos a Paris con Dany Delmin". Il enregistre avec le pianiste de son émission le titre "Café a la Italiana" qui devient disque d’or au Etats-Unis.


En 1961 il revient en France. La mode est alors au yé-yé. Dany Delmin a 30 ans, il réalise quelques enregistrements, écrit des chansons, et chante dans de grands hôtels pour de nombreuses célébrités et personnages politiques.

Lors d’une tournée en Union Soviétique, il rencontre Alona qui deviendra sa compagne en 1970. Ses deux albums sur 33 trs « Chatan Kala Mazal Tov » et « La Bar Mitzwa Mazal Tov » rencontrent un franc succès.

Devenu manager dans les années 80, il travaille avec Léo Ferré, le ballet de l’Opéra de Paris, Francis Lalanne...
Bien qu’il n’ait jamais étudié la musique de manière formelle, il a enregistré plus de 50 albums tout au long de sa carrière.

Ecouter l’émission de radio : Dany Delmin, présentée par Hélène Engel

Consulter nos archives sur Dany Delmin
Consulter nos collections

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • Je n’existe pas sans toi

  • Am Israel ’Hai

  • Yiddish Mame

  • Mazel Tov

Lire tout

Vous aimerez aussi

Itaï Daniel – Mahzor Hayim

NOUVELLE PUBLICATION AUX EDITIONS DE L’IEMJ, ce CD propose une sélection d’œuvres de Itaï Daniel, un compositeur qui puise son inspiration aux sources (…)

Concert - Exposition à La Chapelle-en-Serval, hommage à Fernand Halphen

Dimanche 7 octobre 2018, de 15h à 17h à la Chapelle-en-Serval (60520), concert-exposition hommage à Fernand Halphen, mort pour la France à la Salle (…)

"La musique, une prière", avec Hervé Roten et Francis Huster

ÉMISSION de TV, Dimanche 30 septembre de 9h15 à 10h, sur FRANCE 2, Hervé Roten et Francis Huster seront les invités de l’émission "A l’origine, (…)

Kol Nidré - Nouvelle visions

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente 10 nouvelles visions musicales de la prière du Kol Nidré, interprétées par 20 musiciens (chanteurs, (…)

Concert de Gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. PLUS DE VENTE DE BILLETS EN LIGNE (QUOTA (…)