Fils de Emile Léon et de Valentine Léon, née Lévy, Gilbert Léon, né le 28 février 1934 à Bordeaux, est l’aîné d’une fratrie de 3 enfants : Gilbert, Michel et Denise.
Son père Emile, sculpteur, 1er prix mention spéciale de l’école des Beaux-Arts de Bordeaux, sera Président du Consistoire de Bordeaux, obtiendra la Légion d’honneur et occupera le poste de Conseiller municipal de la Mairie de Bordeaux, délégué aux Beaux-Arts.
Sa mère Valentine sera Présidente des « Dames israélites de Bordeaux », association qu’elle aura fondée après-guerre.
Gilbert Léon a appris la liturgie pendant la guerre auprès de ses parents, de façon clandestine, comme le faisaient les marranes. C’est auprès de sa mère qu’il apprend notamment les accents bibliques (teamim) des psaumes (tehilim).

JPEG - 13.1 ko
Gilbert Léon et son épouse

Il sera également formé par Moïse Alvarez-Peyrere, Sadi Fonsèque et Roland Mossé, tous trois, grands connaisseurs du rite portugais bordelais.
Issu d’une famille religieuse, Gilbert Léon fréquente la synagogue durant plus de 60 ans et pendant 10 à 12 ans, il enseignera la liturgie bordelaise aux élèves du Talmud Torah et aux jeunes bar-mitsvah.
Parallèlement, Gilbert Léon, compagnon ébéniste de la Chambre des Métiers, apprenti puis ouvrier, finit par ouvrir un atelier d’ébénisterie à Bordeaux, activité qu’il a débuté en 1949.
En 1961, il épouse Maïté Dalmeyda à Bordeaux.
Obsédé par la nécessité de transmettre le rite portugais, il élabore, durant sa retraite prise en 2000 à Hossegor, un Manuel d’étude et d’application de la liturgie hébraïque du rite sefardi dit portugais, accompagné de 65 CD.
Gilbert Léon est également l’auteur d’une Brève Histoire des Juifs à Bordeaux (12 pages manuscrites), ainsi que d’une Réflexion sur les Tea’mim des psaume (35 pages manuscrites) qui sera finalisée courant 2018.

Consulter d’autres articles sur le rite portugais.

Consulter nos archives sur Gilbert Léon
Consulter nos collections

Vous aimerez aussi

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. RÉSERVEZ LA DATE (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)

Le Sablier du temps, un voyage musical au cœur de l’âme juive

Concert proposé par l’IEMJ et la Mairie du 3e (Paris), dans le cadre du Festival des Cultures Juives, le 21 juin 2018 à 18h, avec Virginie Constant (…)