Lewandowski, Louis Lazarus (1821-1894)

par Jean-Philippe Amar

Louis Lazarus Lewandowski naît à Wreschen (province de Poznan), le 3 avril 1821.
Il est issu d’une famille juive pauvre et perd sa mère très jeune.
À douze ans, il part pour Berlin étudier le piano et le chant.
Il devient rapidement soprano solo de la synagogue, pour le chœur du hazzan Ascher Lion.
Grâce à l’appui d’Alexander Mendelssohn, cousin du compositeur Félix Mendelssohn, il intègre l’Académie de musique de Berlin, institution qui n’admettait pas d’étudiants juifs, et suit pendant trois ans les cours du compositeur Adolf Bernhard Marx.
Atteint d’une maladie, il ne compose plus pendant quatre ans, mais commence à s’intéresser à la musique synagogale.
En 1844, à la demande de la communauté juive de Berlin, il crée et dirige le chœur de la synagogue, qui deviendra la Nouvelle Synagogue à partir de 1864.

C’est pour ces synagogues et leur chœur qu’il compose un service religieux complet avec solistes et accompagnement d’orgue.
Il réalise également de nombreuses harmonisations à quatre voix de mélodies hébraïques dans l’esprit de la musique romantique allemande, des psaumes, des cantates, des ouvertures ainsi que des symphonies.

Parallèlement à ces activités, il enseigne à l’École libre juive, au Séminaire des enseignants juifs de Berlin, et fonde un institut pour musiciens pauvres et âgés.
En 1866, le gouvernement allemand lui attribue le titre honorifique de directeur musical royal.

Il meurt à Berlin le 03 février 1894.

Consulter nos archives sur Louis Lazarus Lewandowski
Consulter nos collections

JPEG - 1 Mo
Images de Louis Lewandowski

Vous aimerez aussi

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. RÉSERVEZ LA DATE (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)

Le Sablier du temps, un voyage musical au cœur de l’âme juive

Concert proposé par l’IEMJ et la Mairie du 3e (Paris), dans le cadre du Festival des Cultures Juives, le 21 juin 2018 à 18h, avec Virginie Constant (…)