Monty, Line (1926-2003)

PLAYLIST en bas de page

Vers l’âge de 25 ans, elle prend des cours de chant avec un professeur italien et commence à se produire en public, essentiellement dans des galas de bienfaisance.
Elle monte à Paris au début des années 50 et dès février 1952, sous le nom de Line Monty, enregistre chez Pathé Marconi plusieurs 78 tours en langue arabe.
Le pianiste Maurice El Médioni sera son accompagnateur durant toute sa carrière orientale.
Son ami Youssef Hagège connu aussi sous le nom de José De Suza, auteur et compositeur célèbre qui accompagnait les grands noms de la musique orientale, lui propose une de ses compositions : L’orientale.

L’Orientale devient rapidement un standard qui sera repris une dizaine d’années plus tard par Enrico Macias.
Dès l’année suivante, Line Monty change de répertoire. Elle abandonne provisoirement la chanson arabe pour un répertoire de chansons françaises.
De fin décembre 1952 à octobre 1956, elle enregistre plusieurs 78 tours toujours chez Pathé, accompagnée par les orchestres de Raymond Legrand, Marius Coste ou André Popp. 

Elle obtient le prix Édith Piaf, puis le premier prix de l’Olympia, accumule les tubes dans les music-halls et dans les cabarets des quartiers chics. Elle défend ainsi les couleurs de la chanson française dans le monde entier, notamment au Canada, aux États-Unis (elle tiendra un club en vogue à New-York pendant une dizaine d’années), en Amérique Latine, en Allemagne, en Hollande et au Moyen-Orient.

Elle reprendra, cependant, plusieurs titres de chansons algériennes après l’indépendance de l’Algérie.

Line Monty a joué son propre rôle dans le Grand Pardon 2, d’Alexandre Arcady.
Elle décède à Paris en août 2003 et est enterrée au cimetière parisien de Pantin.
Après le décès de Line Monty en 2003, et de Lili Boniche en 2008, un documentaire historique sur les trésors de la musique arabo-andalouse et de la musique judéo-arabe intitulé Le Port des amours, fut réalisé par Jacqueline Gozland.

Consulter sa discographie


Sources :

JE CHANTE MAGAZINE n° 12, janvier 2016
https://fr.wikipedia.org/wiki/Line_Monty

Consulter nos archives sur Line Monty
Consulter nos collections

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • Ana Ene Hobek - Line Monty

  • Ma guitare et mon Pays (EXTRAIT) - Line Monty

  • Selli Amorek - Line Monty

  • Ya Oummi Ya Oummi (EXTRAIT) - Line Monty

  • Dkhil Enhassbek Ya Oueld Ettir - Line Monty

Lire tout

Vous aimerez aussi

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. RÉSERVEZ LA DATE (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)

Le Sablier du temps, un voyage musical au cœur de l’âme juive

Concert proposé par l’IEMJ et la Mairie du 3e (Paris), dans le cadre du Festival des Cultures Juives, le 21 juin 2018 à 18h, avec Virginie Constant (…)