Greif, Olivier (1950-2000)

par Bruno Fraitag

Olivier Greif est né le 3 janvier 1950 à Paris. Son père a étudié le piano en Pologne avant d’émigrer en France et de devenir médecin. Enfant prodige, Olivier entre au CNSM de Paris à dix ans, puis se perfectionne à New York auprès de Luciano Berio.

Il compose une première série d’œuvres très personnelles, à l’écart des courants en vogue, de 1961 à 1981. Après une “recherche spirituelle” d’une dizaine d’années auprès d’un maître indien établi à New York, il écrit, à partir de 1991, une nouvelle série d’œuvres, intenses et sombres : « dans les dix dernières années de sa vie, Olivier Greif a empilé les chefs-d’œuvre » (Nicolas Bacri).

Il évoque des sujets qui ont marqué son enfance : la guerre, le séjour de son père à Auschwitz, la disparition d’une grande partie de sa famille dans les camps.

Gravement malade à deux reprises, il meurt à son domicile le 13 mai 2000, âgé de 50 ans. Olivier Greif commence actuellement à s’imposer comme l’un des très grands compositeurs du XXème siècle.

Vous aimerez aussi

Parution de huit nouvelles partitions d’Itaï Daniel aux Éditions de l’IEMJ

Les Éditions de l’IEMJ publient huit nouvelles œuvres instrumentales ou vocales d’Itaï Daniel, un compositeur inspiré par le judaïsme et ses (…)

Une nouvelle partition de Serge Kaufmann : Katouna, pour clarinette et violoncelle

Parution de la partition Katouna de Serge Kaufmann, aux éditions de l’IEMJ

La nuit de la théologie - 4e édition

Jeudi 30 janvier 2020 de 19h00 à 23h30. Une soirée consacrée aux rapports entre musique et religion, puis à la question écologique, conçue et (…)

Cycle de cours : Musique et religion

Lundi 3 décembre 2019, 18h30-20h : dans le cadre du cycle de cours de l’IESR consacré aux musiques religieuses, Hervé Roten présentera un vaste (…)

Les musiques juives : un objet singulier pluriel

Le 6 novembre 2019 à 18h au Centro Cardinal Bea per gli Studi Giudaici - Pontificia Università Gregoriana, à Rome (ITALIE), conférence de Hervé (…)