Cheikh Raymond - L’art du malouf constantinois

Une émission de radio du Centre Français des Musiques Juives présentée par Hervé Roten

MUSIQUES JUIVES D’HIER et D’AUJOURD’HUI - MARDI 8 MAI 2012 - JUDAIQUES FM, 21h05

Cheikh Raymond Leyris portait un nom français, était juif et chantait en arabe. Né à Constantine en 1912, enfant naturel d’une Chrétienne et d’un Juif, il fut le maître incontesté de la musique arabo-andalouse, appelé "Malouf" à Constantine. Dans ce genre musical classique et transmis principalement par voie orale depuis les siècles lointains de la splendeur arabe de l’Andalousie, il atteignit des sommets inégalés d’érudition, d’invention et de puissance créatrice.

Le 22 juin 1961, Cheikh Raymond est abattu d’une balle dans la nuque sur un marché de Constantine. Son assassinat déclenche l’exil des Juifs, qui vont quitter une terre sur laquelle ils vivent depuis deux mille ans. Arrivé en France, son élève Gaston Ghrenassia, guitariste dans son orchestre, fera carrière dans la chanson sous le nom d’Enrico Macias.

Cette émission est une plongée dans le monde perdu du judaïsme algérien.

Le journaliste et spécialiste des musiques populaires, Bertrand Dicale, auteur d’un récent livre sur Cheikh Raymond, nous accompagne tout au long de ce voyage musical au cour duquel on pourra entendre plusieurs extraits d’une anthologie d’enregistrements de Cheikh Raymond, parue fin 2011 chez Universal Classics & Jazz France.

Cheikh Raymond : L’art du malouf constantinois - Hervé Roten (Judaïques FM 94.8)


Officier des Arts et des Lettres, Docteur en musicologie de l’Université Paris IV Sorbonne, Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Hervé Roten est Directeur de l’Institut Européen des Musiques Juives depuis sa création en 2006.
Ethnomusicologue de formation, il s’est intéressé très tôt à la sauvegarde et à la numérisation des archives, matières qu’il a enseignées durant plusieurs années au sein des universités de Reims et de Marne-La-Vallée.
Auteur de nombreux articles, ouvrages et disques portant sur les musiques juives, producteur d’émissions de radio, Hervé Roten est aujourd’hui reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes de musiques juives dans le monde.

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • Cheikh Raymond : L’art du malouf constantinois - Hervé Roten (Judaïques FM 94.8)

Lire tout

Vous aimerez aussi

Parution de huit nouvelles partitions d’Itaï Daniel aux Éditions de l’IEMJ

Les Éditions de l’IEMJ publient huit nouvelles œuvres instrumentales ou vocales d’Itaï Daniel, un compositeur inspiré par le judaïsme et ses (…)

Une nouvelle partition de Serge Kaufmann : Katouna, pour clarinette et violoncelle

Parution de la partition Katouna de Serge Kaufmann, aux éditions de l’IEMJ

La nuit de la théologie - 4e édition

Jeudi 30 janvier 2020 de 19h00 à 23h30. Une soirée consacrée aux rapports entre musique et religion, puis à la question écologique, conçue et (…)

Cycle de cours : Musique et religion

Lundi 3 décembre 2019, 18h30-20h : dans le cadre du cycle de cours de l’IESR consacré aux musiques religieuses, Hervé Roten présentera un vaste (…)

Les musiques juives : un objet singulier pluriel

Le 6 novembre 2019 à 18h au Centro Cardinal Bea per gli Studi Giudaici - Pontificia Università Gregoriana, à Rome (ITALIE), conférence de Hervé (…)