La clarinette dans la musique klezmer

PLAYLIST en bas de page

Naftule Brandwein, Dave Tarras, David Krakauer, Yom, Marine Goldwaser, Giora Feidman, Michael Winograd... Autant de noms qui riment avec musique klezmer, mais encore plus avec l’un de ses instruments de prédilection : la clarinette !

Cet instrument de musique à vent de la famille des bois a été créé vers 1690 par Johann Christoph Denner à Nuremberg. De tous les instruments à vent de sa famille, la clarinette possède la plus grande tessiture avec trois octaves plus une sixte mineure, soit 45 notes en tout. Elle se décline en une famille d’une douzaine d’instruments, presque tous transpositeurs, depuis la clarinette contrebasse jusqu’à la clarinette sopranino, couvrant ainsi tout le registre d’un orchestre symphonique.

La clarinette semble avoir été introduite dans les ensembles de musique klezmer au courant du 19e siècle, probablement suite à sa montée en puissance dans les fanfares militaires et les musiques de conscription. Au tournant du 20e siècle, les compagnies de disques favorisent l’enregistrement des instruments à vent au dépens des cordes, dont le son peu puissant s’accorde moins aux moyens techniques d’enregistrement de l’époque. C’est ainsi que dans les premières décennies du 20e siècle, la clarinette supplante le violon et devient l’instrument dominant des ensembles klezmer.

La musique klezmer étant fortement corrélée au mariage juif et à ses nombreux rituels, la clarinette - dont on dit que c’est l’instrument qui se rapproche le plus de la voix humaine - emprunte fréquemment les ornementations vocaux des chantres d’Europe de l’Est, tel notamment le krekhts (gémissement).

Voici une sélection de titres de musique klezmer (et plus), avec les plus grands clarinettistes d’hier et d’aujourd’hui.

Lire l’article de Hervé Roten sur la musique klezmer
Consulter le site de Michel Borzykowski sur la musique klezmer
Ecouter et commander la partition 20 nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte
Commander la partition Balade Klezmer, pour clarinette, violon et cymbalum de Serge Kaufmann

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • Mayn tayere Odessa - Dave Tarras

  • Chassidic song - Giora Feidman

  • A Galitsianer Tantsel - Andy Statman, Zev Feldman

  • Terkisher Yale-ve-yove Tants - Naftule Brandwein

  • Je me souviens, c’était à Kiev - Samuel Berthod (Extrait)

  • Balade klezmer - Serge Kaufmann (Extrait)

  • Zhokul Rezeshilor - German Goldenshteyn (Extrait)

  • The Yiddishe mama - Israel Zohar

  • Oy tate - The klezmorim

  • Wild freylach - Gregori Schechter (Extrait)

  • Heide klezmorim - Le Petit Mish Mash (Marine Goldwaser) (Extrait)

  • Torivaki - Café Rembrandt (Extrait)

  • Terk in America - Anakronic Electro Orkestra (Extrait)

  • The Kozatzke / Der ziser - David Krakauer (Extrait)

  • With love - Yom (Extrait)

  • Little Gypsy - Marty Levitt

  • Nigun traditionnel - Claudine Movsessian

Lire tout

Vous aimerez aussi

Parution de huit nouvelles partitions d’Itaï Daniel aux Éditions de l’IEMJ

Les Éditions de l’IEMJ publient huit nouvelles œuvres instrumentales ou vocales d’Itaï Daniel, un compositeur inspiré par le judaïsme et ses (…)

Une nouvelle partition de Serge Kaufmann : Katouna, pour clarinette et violoncelle

Parution de la partition Katouna de Serge Kaufmann, aux éditions de l’IEMJ

La nuit de la théologie - 4e édition

Jeudi 30 janvier 2020 de 19h00 à 23h30. Une soirée consacrée aux rapports entre musique et religion, puis à la question écologique, conçue et (…)

Cycle de cours : Musique et religion

Lundi 3 décembre 2019, 18h30-20h : dans le cadre du cycle de cours de l’IESR consacré aux musiques religieuses, Hervé Roten présentera un vaste (…)

Les musiques juives : un objet singulier pluriel

Le 6 novembre 2019 à 18h au Centro Cardinal Bea per gli Studi Giudaici - Pontificia Università Gregoriana, à Rome (ITALIE), conférence de Hervé (…)