La musique juive baroque 1

PLAYLIST en bas de page

Depuis la nuit des temps les musiques juives se sont transmises par le biais de l’oralité. A l’exception de trois fragments manuscrits d’Ovadia le Prosélyte au 12e siècle [1] et de quelques cantillations bibliques des 15e et 16e siècles [2].

Il faut attendre le 17e siècle pour voir apparaître en Italie, à Amsterdam et dans le Comtat Venaissin, les premières notations musicales jouées dans un contexte communautaire juif. Et ces œuvres sont résolument modernes puisqu’elles empruntent le langage musical de l’époque : le baroque !

[1] Cf. Israel Adler, "Les chants synagogaux notés au XIIe siècle (ca 1102-1150) par Abdias le prosélyte normand", Revue de Musicologie, 51, 1965, pp. 19-51.

[2] Il s’agit notamment de cantillations bibliques notées par des humanistes chrétiens désireux d’étudier les textes bibliques dans leur version originale. Cf. J. Böschenstein (Codex hebraicus, Munich, vers 1500), Johannes Reuchlin (De accentibus et orthographia linguae hebraicae, Haguenau, 1518), ou encore Sebastian Münster (Institutiones grammaticae in hebream linguam, Bâle, 1524).

Consulter l’article de fonds sur la musique juive baroque

Écouter l’émission de radio : Musiques juives baroques, présentée par Hervé Roten

Écouter l’émission de radio : Les faces cachées de la musique juive : Musiques Juives Baroques, présentée par Hélène Engel

Ecouter la playlist : Musique juive baroque 2ème partie

[1Cf. Israel Adler, "Les chants synagogaux notés au XIIe siècle (ca 1102-1150) par Abdias le prosélyte normand", Revue de Musicologie, 51, 1965, pp. 19-51.

[2Il s’agit notamment de cantillations bibliques notées par des humanistes chrétiens désireux d’étudier les textes bibliques dans leur version originale. Cf. J. Böschenstein (Codex hebraicus, Munich, vers 1500), Johannes Reuchlin (De accentibus et orthographia linguae hebraicae, Haguenau, 1518), ou encore Sebastian Münster (Institutiones grammaticae in hebream linguam, Bâle, 1524).

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • Estro poetico harmonico (Marcello Benedetto) (EXTRAIT) - Ensemble Apollo

  • Psalm 146 Haleluyah (Rossi) (EXTRAIT) - Profeti della quinta

  • Lemi ehpots laasot yeqar (Rossi) - Ensemble texto

  • Cantate guetteur (Grossi) (EXTRAIT) - Ensemble Apollo

  • Symphony-overture in C Adon Olam (S. H. Jarach) (EXTRAIT) - Synagogal Music in the Baroque

  • Inauguration de la synagogue de Sienne (EXTRAIT) - Gallichi et Drei

  • Canticum hebraicum (Saladin) (EXTRAIT) - Joël Cohen

  • Hamessiah illemim (Caceres) (EXTRAIT) - Avner Itaï

  • Kol haneshama - Ensemble Texto

  • Beyt Yisrael sifdu (Lidarti) - Ensemble Texto

Lire tout

Vous aimerez aussi

Les musiques juives : un objet singulier pluriel

Le 6 novembre 2019 à 18h au Centro Cardinal Bea per gli Studi Giudaici - Pontificia Università Gregoriana, à Rome (ITALIE), conférence de Hervé (…)

Jacques Offenbach et ses proches - De la synagogue à l’opéra

NOUVELLE PUBLICATION AUX EDITIONS DE L’IEMJ, ce CD nous fait découvrir des oeuvres hébraïques inédites d’Isaac et Jacques Offenbach, Giacomo Meyerbeer, (…)

Colloque à Hanovre : Magnifiée et sanctifiée, la musique des prières juives II

Du 9 au 12 septembre 2019 à l’Université de Hanovre (ALLEMAGNE), colloque international sur la musique liturgique juive. Hervé Roten, Directeur de (…)

Colloque Musica Judaica : Musique juive entre tradition orale et tradition écrite

Les 14 & 15 juillet 2019 à Oxford (ANGLETERRE), colloque international dans lequel Hervé Roten, Directeur de l’Institut Européen des Musiques (…)

Concert de Gala de l’IEMJ - 5e édition - Jacques Offenbach et ses proches : De la synagogue à l’opéra

ACHETEZ VOS BILLETS sur notre BOUTIQUE EN LIGNE. Œuvres hébraïques inédites d’Isaac et Jacques Offenbach, Jacques Fromental Halévy, Giacomo (…)