La musique klezmer 1

PLAYLIST en bas de page

Le mot klezmer vient de l’association des mots hébreux kli et zemer, qui signifient littéralement « outils (ou instruments) du chant ». Ce terme désigne la musique instrumentale des Juifs d’Europe centrale et de l’Est.

A l’origine il s’agit d’une musique instrumentale essentiellement jouée lors de l’accompagnement des mariages ou de festivités religieuses joyeuses, telles la fête carnavalesque de Pourim, la célébration de la Torah (Simhat Torah) ou encore l’inauguration d’une nouvelle synagogue.
Les musiciens requis pour les mariages avaient pour vocation d’animer les danses. Le tempo, s’adaptant à la dynamique des danseurs et des musiciens, était bien souvent irrégulier.

Les instruments utilisés par les musiciens klezmer sont très variés, on y trouve des instruments à cordes, en particulier le violon, des instruments à vent tels que la clarinette ou la flûte, ainsi que quelques percussions telles les cymbales ou le tambour. A noter que cet instrumentarium évoluera de manière notable à compter de la fin du 19e siècle.

Fortement marquée par son environnement géographique et culturel, la musique Klezmer est extrêmement composite, se composant de musiques populaires roumaine, russe, polonaise, ukrainienne, lituanienne, hongroise, grecque, ottomane (turque ou arabe) et surtout tzigane. Elle a emprunté au courant hassidique la joie, la ferveur et surtout les niggounim, ces airs basés sur la répétition d’onomatopées faciles à mémoriser et à répéter.

Ré-écouter l’émission de radio : Musique klezmer d’hier et d’aujourd’hui, présentée par Hervé Roten

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • Toumbalalaïka - JUDITH

  • Kallarash - Zev FELDMAN, Andy STATMAN

  • Fihren di makhetonim aheim - Zev FELDMAN, Andy STATMAN

  • Awek di junge jorn - AUFWIND

  • Klezmer suite - Joshua YAAKOV

  • Waltzes - Sam MUZIKER

  • Yossel der klezmer - Théodore BIKEL

  • Zwei guitarres - Gregori Schechter’s Klezmer Festival band

  • Negative nifty - The Klezmorim

  • On sabbath day - Giora FEIDMAN

  • Rumanian hora - Moshe ’Mussa’ BERLIN

Lire tout

Vous aimerez aussi

Kol Nidré - Nouvelle visions

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente 10 nouvelles visions musicales de la prière du Kol Nidré, interprétées par 20 musiciens (chanteurs, (…)

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. ACHETEZ VOS PLACES DES A PRESENT sur notre (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)