11ème Festival de Musiques Juives de Carpentras

du 5 au 9 août 2012

le 05/08/2012 à 00:00
Synagogue, Cour de la Charité, Cathédrale St-Siffrein

Carpentras (Vaucluse)

SYNAGOGUE, COUR DE LA CHARITE, CATHEDRALE SAINT-SIFFREIN

Il n’existe pas une musique juive mais bien des musiques juives et chacune d’entre elles est le fruit d’une histoire et d’une culture qui lui est propre. Le très renommé Festival des Musiques Juives de Carpentras vous propose de parcourir l’histoire du peuple juif à travers une semaine de concerts joués et chantés, de musiques traditionnelles issues de divers horizons, programmés dans des lieux prestigieux tels que la Synagogue, la Cour de la Charité ou la Cathédrale Saint-Siffrein.

Dimanche 5 août :
A 17h à la Synagogue, SHLEMIEL ou la Sagesse des Fous, contes yiddish de Pologne
La forme du spectacle sera simple et épurée comme celle du conte, enjouée grâce aux facéties du conteur, basée sur le plaisir des mots empruntés à Bashevis Singer. Le duo musicien comédien, par sa complicité, sera la charpente du spectacle. Le violoniste (Amit Weisberger) défendra par sa présence la grande tradition des cultures orales : le soutien des histoires par des improvisations et des morceaux choisis dans le répertoire ancien ou bien écrit pour l’occasion au gré des aventures pittoresques du benêt Shlemiel.
• Tarif : 10€
• Réservations à la Synagogue ou à l’Office de Tourisme, 04 90 63 00 78

A 21h à la Charité : NOMADEUS Tzigish land, Klezmer et musique de l’Europe de l’Est.
Klezmer et musiques de l’Europe de l’Est. Dix ans de nomadisme musical, de chemins de traverse et de rencontre avec d’autres univers ont mené Nomadeus à la maturité. Ancrées dans les traditions klezmer, tzigane et arménienne, les nouvelles compositions du groupe sont comme l’évocation d’un long cheminement vers l’esprit des musiques traditionnelles de l’Est. Festif et joyeux, baigné aussi d’une mélancolie qui touche profondément l’âme humaine, Nomadeus vous transportera ailleurs.
• Tarif : 20€
• Réservations à la Synagogue ou à l’Office de Tourisme, 04 90 63 00 78

Lundi 6 août :
A 17h à la Synagogue, MARLENE SAMOUN et ses choristes, l’Hébreu, le Yiddish, le Judéo-arabe..
Marlène Samoun est née à Tlemcen en Algérie, et vit à Paris. Elle a travaillé sa voix au conservatoire de Rachmaninov. Avec une étonnante capacité d’improvisation, elle nous invite à un parcours musical à travers les langues, les pays et les âges. De Cordoue à Istanbul, de Tétouan à Salonique et au sud profond des Etats-Unis, partout où les hommes rêvent, souffrent, aiment, s’exilent et travaillent, se composent des mélodies de réjouissance ou de tristesse. Deux albums, “Notches Notches” et “Sur la route” ont été consacrés aux musiques juives liturgiques et profanes venues de l’Espagne médiévale, du Maghreb, d’Europe orientale et des Balkans.
• Tarif : 10€
• Réservations à la Synagogue ou à l’Office de Tourisme, 04 90 63 00 78

A 21h à la Charité : BLIK, Noémi Waysfield. Musique généreuse yiddish-russe
Les membres de Blik décontenancent les gardiens du temple, qui leur reprochent leur prise de liberté. Ils étonnent les jazzmen, parfois réticents à l’idée de toucher à des chants traditionnels. Peu importe : leur approche moderne de ces trésors plus ou moins oubliés parle au cœur et à l’intelligence, et donc, au plus grand nombre. Preuve qu’ils sont sur la bonne voie, leur démarche, à la fois cultivée et accessible, respectueuse et innovante, a été approuvée par les meilleurs “libertaires” du klezmer : l’excellent David Krakauer et la violoncelliste Sonia Atherton, guests de choix sur leur album.
• Tarif : 20€
• Réservations à la Synagogue ou à l’Office de Tourisme, 04 90 63 00 78

Mardi 7 août :
A 17h à la Synagogue : LAME VOCALE, mélodies hébraïques. Léa Sarfati, soprano et Illya Amar, vibraphone
Musique chantée, musique perlée, du suave ladino au troublant yiddish, Lame Vocale retrouve les échos de tous ces exils : force et douceur se heurtent et s’enlacent en menant la danse à la voix et à la baguette. Lame Vocale a remporté le prix “Coup de cœur” du concours de musique de chambre de la FNAPEC à Paris.
• Tarif : 10€
• Réservations à la Synagogue ou à l’Office de Tourisme, 04 90 63 00 78

A 21h à la Charité : KABBALAH Marseille, couleurs d’orient et d’Occident.
Composé de cinq musiciens d’expérience tous venus d’horizons différents, Kabbalah présente un répertoire de compositions originales s’inspirant de la richesse musicale de la culture yiddish mais également des influences rock, afro-américaines ou orientale, et s’inscrit dans la ligne des nouvelles musiques klezmer.
• Tarif : 20€• Réservations à la Synagogue ou à l’Office de Tourisme, 04 90 63 00 78

Mercredi 8 août :
A 17h à la Synagogue : DIBOUK, Perles Klezmer. Toute l’Europe centrale
“Le Dibouk est un esprit incarné dans un corps vivant. Pour certains c’est un fantôme, pour d’autres un démon... Pour nous c’est l’âme d’une musique qui ne veut ni ne peut mourir...”
• Tarif : 10€
• Réservations à la Synagogue ou à l’Office de Tourisme, 04 90 63 00 78

A 21h à la Charité : TIMNA BRAUER et ELIAS MEIRI, Tradition ashkenaze et classique.
• Tarif : 20€
• Réservations à la Synagogue ou à l’Office de Tourisme, 04 90 63 00 78

Jeudi 9 août :
A 17h à la Synagogue, Concert MATROUZ – Simon Elbaz. Langues et musiques entrecroisées
“Par son travail artistique novateur, Simon Elbaz - auteur, compositeur et comédien - entre de plain pied dans cet univers culturel, poétique et musical, pour témoigner de cette tradition ancestrale. Gardien fidèle d’un patrimoine millénaire, il s’en inspire pour le féconder et l’enrichir de compositions nouvelles inédites et originales, pour en faire une création qui se propose de conjuguer le passé au présent”, Professeur Haïm Zafrani.
• Tarif : 10€
• Réservations à la Synagogue ou à l’Office de Tourisme, 04 90 63 00 78

A 21h à la Cathédrale Saint-Siffrein : MISHPOKHE, ma famille juive. Jean-François ZYGEL, piano et orgue, TALILA, chant, Martine BAILLY Violoncelle.
“Qu’est-ce que la musique juive ? Le klezmer, la chanson yiddish ou ladino, les quatuors de Mendelssohn, Bob Dylan, les standards de Gershwin ? Il n’y a pas une musique juive, il y a des musiques juives. Comme il n’y a pas une famille, mais des familles que nous nous constituons au fil du temps, au fil de la vie. Ma famille juive, ce sont des mélodies, des rythmes. Et puis, tous les instruments, tous les chanteurs des musiques juives se souviennent des improvisations des cantors de synagogue : les hazanim. Leur expression intense hante la mémoire d’un continent immatériel et sans cesse renouvelé”
• Tarif : 30€
• Réservations à la Synagogue ou à l’Office de Tourisme, 04 90 63 00 78
En savoir plus

Vous aimerez aussi

Grand concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 3e édition

DIMANCHE 12 NOVEMBRE 2017, à 17H30, Salle Cortot - 78 rue Cardinet, 75017 Paris L’Institut Européen des Musiques Juives a le plaisir de vous convier (…)

Concert "Mélodies hébraïques, un rêve vieux de 3000 ans"

Le 19 juin 2017 à 20h30 aux Archives nationales à Paris (75003). Sur les pas de compositeurs qui puisent leur inspiration dans les mélodies (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 25 juin 2017 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, venez retrouver l’IEMJ à la journée des associations et bénéficiez de (…)

Réédition du coffret Musiques juives dans le Paris d’après guerre, Elesdisc 1948-1953

Réédition du 1er coffret de la collection "Archives" - 6 CD de cabarets yiddish d’après-guerre superbement remastérisés ! Dans l’après-guerre, alors (…)

A la découverte des musiques juives : une conférence de Hervé Roten

Le 2 mai 2017 à 20h30 à la Synagogue de Bordeaux, une conférence de Hervé Roten sur les musiques juives illustrée par de nombreux exemples sonores et (…)