Cordoue 21

le 29/12/2014 à 20:30
Centre Rachi - Guy de Rothschild

39 rue Broca, 75005 Paris

Sandra Bessis, voix, percussions
Rachid Brahim- Djelloul, voix, violon
Jasko Ramic, accordéon

Voix, voies de passage, musiques mixtes, au départ de Sefarad et el Andalus ...
L’esprit de Cordoue ? Cette Cordoue-là n’est plus depuis 10 ou 11 siècles, qu’en est-il de son souffle, pour nous, en ce début de 21ème siècle ? Une musique à plusieurs voix, le goût de l’échange, la joie de s’accorder... Une intériorité, un goût du Divin, une aspiration et une fantaisie, un monde qui joue avec les limites, une fluidité.
Musiques de la Méditerranée, hommage à ces villes emblèmes de la coexistence entre communautés cousines, de Cordoue à Istanbul, jusqu’au Paris d’aujourd’hui, où nous nous trouvons...
Une des particularités de ces musiques n’est-elle pas en effet ces croisements, cette mixité, cette « impureté » qui fait sa richesse ? Six escales évocatrices dans les villes emblématiques de ce voyage d’exil composent la trame du concert.

Promenades imaginaires, depuis Cordoue, Grenade, vers Salonique et Istanbul, Tunis ou Constantine, rythment cette histoire d’amour et d’errance : si les chants judéo-espagnols, dans leur diversité, sont le point de départ du répertoire interprété, ils côtoient les pièces arabo-andalouses ou judéo-arabes, quelques improvisations et thèmes instrumentaux orientaux, voire une ou deux incursions dans d’autres territoires du cœur...
Promenades imaginaires, depuis Cordoue, Grenade, vers Salonique et Istanbul, Tunis ou Constantine, rythment cette histoire d’amour et d’errance : si les chants judéo-espagnols, dans leur diversité, sont le point de départ du répertoire interprété, ils côtoient les pièces arabo-andalouses ou judéo-arabes, quelques improvisations et thèmes instrumentaux orientaux, voire une ou deux incursions dans d’autres territoires du cœur...
Voyage porté par la voix de Sandra Bessis, spécialiste du répertoire séfarade qu’elle interprète depuis près de vingt-cinq ans, mais aussi par celle du violoniste Rachid Brahim- Djelloul, rompu à la subtilité instrumentale et vocale de la tradition arabo-andalouse. Leurs deux voix, tantôt tour à tour, tantôt de concert, arpentent ces chemins qui bordent la Méditerranée. Avec l’accordéoniste Jasko Ramic, fort de sa double culture musicale, classique puisque formé au conservatoire de Moscou, et traditionnelle par son ancrage dans la tradition tsigane de Serbie, ils revisitent le répertoire.
Réservations impératives au 01 43 31 93 58
ou www.culture-juive.org

Tarifs : normal 20 € - réduit 15 €

Vous aimerez aussi

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. RÉSERVEZ LA DATE (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)

Le Sablier du temps, un voyage musical au cœur de l’âme juive

Concert proposé par l’IEMJ et la Mairie du 3e (Paris), dans le cadre du Festival des Cultures Juives, le 21 juin 2018 à 18h, avec Virginie Constant (…)