Myriam Fuks

Chants yiddish

Myriam Fuks chante en yiddish sur les scènes du monde entier. Si la musique est sa langue maternelle, le yiddish est pour elle le langage de l’émotion, de l’expression de la joie, de la tristesse, de l’histoire des peuples de « là-bas » où la musique et la chanson font partie de la vie quotidienne.
Myriam Fuks est née à Tel-Aviv d’une mère comédienne au théâtre Kaminsky de Varsovie. À douze ans, elle entre au théâtre yiddish Ykult à Bruxelles. Elle connaît un véritable succès, dès les années 1970, en Israël et aux États-Unis.

Accompagnée de ses musiciens, elle nous entraîne dans son répertoire de chansons yiddish traditionnelles, mêlé à celui des comédies musicales américaines des années 1920 aux années 1960.
Myriam Fuks, chant
Roby Lakatos, violon
Aldo Granato, accordéon
Kalman Cseki, piano
Laszlo « Csorosz » Lisztes, contrebasse
Laszlo Balogh, guitare

Plein tarif : 20 €
Tarif réduit : 15 €
Réservation indispensable par e-mail
ou par téléphone au 01 53 01 86 48

Vous aimerez aussi

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. RÉSERVEZ LA DATE (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)

Le Sablier du temps, un voyage musical au cœur de l’âme juive

Concert proposé par l’IEMJ et la Mairie du 3e (Paris), dans le cadre du Festival des Cultures Juives, le 21 juin 2018 à 18h, avec Virginie Constant (…)