TRIO : Tzaneva/Todorova/Kuperschmidt

Hors des sentiers battus

le 10/10/2013 à 17:00
Studio De Agostini

7 rue François-d’Ivernois - Genève (CH)

Meglena Tzaneva : piano
Lubomira Todorova : violon
Roman Kuperschmidt : clarinette
Meglena Tzaneva et Lubomira Todorova, nées en Bulgarie, se rencontrent au Conservatoire de Musique de Genève où Meglena obtient une brillante virtuosité de piano avec distinction et Lubomira reçoit son diplôme de perfectionnement. Au début des années 2000, elles complètent leur formation musicale à l’Académie Nationale de Santa Cecilia à Rome, classe Musique de chambre. Elles sont cofondatrices du Trio Insieme (avec la violoncelliste Ralitsa Todorova) lequel remporte, en 2001, le Premier Prix de musique de chambre du Concours Marco Fiorindo à Turin ainsi que le Prix du jury à l’édition 2009 du Prix Zulawski-Ville de Chamonix. Meglena Tzaneva, parallèlement à son activité de soliste, collabore avec l’Orchestre de la Suisse Romande et, depuis 2008, se produit régulièrement avec l’Ensemble Contrechamps. Lubomira Todorova est engagée par différents orchestres dont l’Orchestre Symphonique de Neuchâtel, le Nouvel Orchestre de Genève, l’Ensemble Vocal de Lausanne et la Sinfonietta de Lausanne.

Dans un programme original pour trio avec clarinette, elles s’associent à Roman Kuperschmidt, Grand Prix, en 1995, du Concours international de clarinette de Moscou. Roman Kuperschmidt - qui vit actuellement à Francfort - est né en Russie et pratique la clarinette depuis l’âge de sept ans. Il débute comme soliste à douze ans déjà avec l’Orchestre philharmonique de Kazan. Son répertoire comprend les œuvres pour clarinette les plus importantes du répertoire classique (soliste, en 2012 et en 2013, de la Philharmonie de Chambre de St-Pétersbourg), mais il porte un intérêt tout particulier à la musique contemporaine ainsi qu’à la musique klezmer, qu’il présente régulièrement avec son "Kuperschmidt-Ensemble". Ses enregistrements ont été appréciés par la critique, ainsi que sa participation comme soliste ou chambriste à différents festivals : "Al Bustan Music Festival Beirut", "Festival de Musique à Saint-Victor Marseille", "Music Summer Saas-Fee".

La Suite pour clarinette, violon et piano, op. 157b (1936) de Darius Milhaud (1892-1974) est construite selon la conception classique de la suite instrumentale avec ses mouvements d’humeurs différents : le premier mouvement souffle un air franchement "latino" - souvenir du séjour du compositeur au Brésil - tandis que la Finale révèle l’attachement de Milhaud au jazz, musique des Noirs américains, découverte pendant la première visite du compositeur aux Etats-Unis.

Connaissez-vous Paul Schoenfield ? Ce compositeur américain, né en 1947, a fait ses études de piano avec Julius Chajes et Rudolf Serkin. Il a enregistré les œuvres complètes pour piano et violon de Béla Bartók, enseigné les mathématiques dans un kibbutz en Israël, fait des études sérieuses du Talmud… Souvent comparé à Gershwin, Schoenfield écrit une musique vive et mélodieuse, plutôt éclectique, où les formes classiques se mélangent volontiers avec des éléments du jazz et de la musique populaire. Son Trio pour clarinette, violon et piano (1990), composé à la demande du célèbre clarinettiste David Shifrin, est clairement inspiré par la musique klezmer.

Srul Irving Glick (1934-2002) est parmi les compositeurs canadiens les plus importants. Elève à Paris de Darius Milhaud, Louis Saguer et Max Deutsch, plus tard, il enseigne la théorie musicale et la composition à la Royal Academy of Music. Lauréat du Yuvel Award décerné par l’Assemblée des Cantors de l’Amérique, détenteur du prestigieux prix Ateret Kavod de l’United Synagogue of America, si la contribution de Srul Irving Glick au développement de la musique synagogale est immense, il a néanmoins composé dans tous les genres de musique et son trio The Klezmer’s wedding (1996) pour clarinette, violon et piano, interprété lors de ce concert, fait partie de ses œuvres les plus populaires.

Réservations :
Sylviane Hayem : +4176/226.96.92

Vous aimerez aussi

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. RÉSERVEZ LA DATE (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)

Le Sablier du temps, un voyage musical au cœur de l’âme juive

Concert proposé par l’IEMJ et la Mairie du 3e (Paris), dans le cadre du Festival des Cultures Juives, le 21 juin 2018 à 18h, avec Virginie Constant (…)