Chassidic Song Festival

Musiques du Festival hassidique en Israël

VIDÉO & PLAYLIST en bas de page

Concours de chansons originales puisant leurs sources dans les textes bibliques et mêlant musique traditionnelle et israélienne, le Festival de chant hassidique s’est tenu en Israël entre 1969 et 1992.

Ce festival annuel, lancé par le producteur Miki Peled, après la guerre des six jours, a compté parmi ses participants de grands interprètes comme Shlomo Carlebach, présent à chaque édition du Festival, ou encore le Duo Re’im, Shlomo Artzi, Avi Toledano, Yaffa Yarkoni, Geula Gil, Shimi Tavori...



Dès la première édition du Festival, certains artistes ont été enregistrés, et leur interprétation publiée chaque année sur cassette, puis sur disque vinyle. L’Institut Européen des Musiques Juives détient au sein de ses archives une dizaine de ces enregistrements sur disque vinyle 33 tours principalement édités par le label israélien Hed Arzi LTD et, dans une moindre mesure, IsraDisc.

Bien que critiqué par certaines communautés religieuses en Israël, du fait de la participation des femmes ainsi que des tenues vestimentaires des participants loin des codes religieux en usage, ce festival diffusé sur les radios israéliennes a connu un franc succès.



Le premier enregistrement « Osé Shalom Bimromav » de Nurit Hirsh, interprété par Yigal Bashan a été considéré comme l’un des plus grands succès de la chanson populaire israélienne.

L’année 1977 a constitué un tournant dans le développement du festival, le premier prix ayant été attribué au « Diaspora Yeshiva Band », pour leur morceau « Hu Yiftach Libenu », composé de musiciens juifs laïcs et amateurs en provenance d’Israël et mais également des Etats-Unis.
A noter qu’à cette occasion, le groupe a réalisé la performance rare de se comporter sur scène comme de vrais hassidim.



Bien que le festival se soit entièrement déroulé en Israël, la totalité de la production a ensuite été distribuée vers les communautés juives à l’étranger, notamment aux Etats-Unis.

Les chants hassidiques étant largement répandus en particulier parmi les Juifs américains et européens de l’époque, ces disques se sont vendus chaque année dans le monde entier, participant au développement du genre musical hassidique, encouragé par des chanteurs tels que Mordechai Ben-David et Avraham Fried.


Visionner la vidéo :


Source :
- “Popular Music and National Culture in Israel” Motti Regev, Edwin Seroussi

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • Yibane Hamikdash - Yaffa Yarkoni (1970)

  • Chemdat Yamim - Shovavey Zion (1971)

  • Hitna’ari - Shula Chen (1972)

  • Or Chadash - Duo Reim (1973)

  • Tefilat Haderech - Nira Gal (1974)

  • Barech Alenu - Chassidic Festival Group (1977)

  • Asher Bara - Geula Gil (1978)

  • Mi Shberach Lechayalei Zahal - Mike Burstyn (1979)

  • Ata Hu Hashem - Shimi Tavori (1981)

  • Lu ami - Avi Toledano (Best songs)

  • Talit - The Group (1982)

Lire tout

Vous aimerez aussi

La nuit de la théologie - 4e édition

Jeudi 30 janvier 2020 de 19h00 à 23h30. Une soirée consacrée aux rapports entre musique et religion, puis à la question écologique, conçue et (…)

Cycle de cours : Musique et religion

Lundi 3 décembre 2019, 18h30-20h : dans le cadre du cycle de cours de l’IESR consacré aux musiques religieuses, Hervé Roten présentera un vaste (…)

Les musiques juives : un objet singulier pluriel

Le 6 novembre 2019 à 18h au Centro Cardinal Bea per gli Studi Giudaici - Pontificia Università Gregoriana, à Rome (ITALIE), conférence de Hervé (…)

Jacques Offenbach et ses proches - De la synagogue à l’opéra

NOUVELLE PUBLICATION AUX EDITIONS DE L’IEMJ, ce CD nous fait découvrir des oeuvres hébraïques inédites d’Isaac et Jacques Offenbach, Giacomo Meyerbeer, (…)

Colloque à Hanovre : Magnifiée et sanctifiée, la musique des prières juives II

Du 9 au 12 septembre 2019 à l’Université de Hanovre (ALLEMAGNE), colloque international sur la musique liturgique juive. Hervé Roten, Directeur de (…)