Le Service Sacré de Léon Algazi

Écoute Israël, une émission radiophonique de l’ORTF de 1954, présentée par Léon Algazi

Le Service sacré de Léon Algazi, présenté en 1954 par le compositeur dans son émission liturgique et musicale Écoute Israël, a été gravé sur 8 disques pyral 78 tours récemment déposés à l’IEMJ par sa petite-fille Béatrice Algazi.


Ecoute Israël est une émission radiophonique hebdomadaire de l’ORTF, produite et présentée par Léon Algazi entre 1948 et 1971. Elle a succédé à l’émission La Voix d’Israël que ce dernier avait créée en 1929.

Cette archive de la semaine nous permet d’entendre l’intégrale du Service Sacré du samedi matin de Léon Algazi, pour Soli, Chœur et orgue, diffusée à la radio le 1er janvier 1954. Les exécutants étaient Marie-Louise Girot (orgue), Emile Kaçmann (basse), Eli Taub (ténor) et l’ensemble vocal La Voix d’Israël dirigé par Léon Algazi.

Le Service Sacré a été composé à la demande du Temple Emanu-EI de New York et de son directeur de la musique, M. Lazare Saminsky. Léon Algazi a dirigé la première exécution de son œuvre en février 1952, au Temple Emanu-EI, au cours d’un office du samedi matin.

Afin de reconstituer l’intégralité de l’œuvre nous avons dû réaliser un montage. En effet, les disques pyral n’ont pas été gravés à la suite : ainsi le disque 3, par exemple, comprend la partie 5 sur la face A et la partie 7 sur la face B.



Montage des pistes :

Les audios numérisés ont ensuite fait l’objet d’une restauration avec les équipements de l’IEMJ afin d’améliorer leur écoute.

Quelques précisions sur les disques "pyral" ou "disque à gravure direct" :

Les « pyral » sont en fait la marque la plus répandue de disques en acétate produits par la société Pyrolaque. Il s’agit de disques métalliques (aluminium pour la plupart) recouverts de gomme laque (de type acétate) pour permettre au burin de graver facilement les sillons dans le disque.

Les premiers disques Pyral tournaient à la vitesse de 78 tours minutes mais ils possédaient des sillons bien plus fin que les 78 tours classiques. Ils ont été produits au début des années 30 et jusqu’au milieu des années 60, et n’étaient pas destinés à la vente.
Un macaron est posé au centre du disque afin de renseigner manuellement les informations du disque.

Son principal inconvénient est sa fragilité : il se conserve très mal dans le temps, la gomme laque ayant tendance à se craqueler. Ce matériau est d’autre part très sensible aux moisissures.


Les 8 disques pyral de cette émission de 1954 ont probablement été enregistrés en direct, ce qui en fait des enregistrements uniques.


Le Service Sacré de Léon Algazi


Sources :
- http://je-disque-je-veux.blogspot.com/search?q=pyral

Vous aimerez aussi

La nuit de la théologie - 4e édition

Jeudi 30 janvier 2020 de 19h00 à 23h30. Une soirée consacrée aux rapports entre musique et religion, puis à la question écologique, conçue et (…)

Cycle de cours : Musique et religion

Lundi 3 décembre 2019, 18h30-20h : dans le cadre du cycle de cours de l’IESR consacré aux musiques religieuses, Hervé Roten présentera un vaste (…)

Les musiques juives : un objet singulier pluriel

Le 6 novembre 2019 à 18h au Centro Cardinal Bea per gli Studi Giudaici - Pontificia Università Gregoriana, à Rome (ITALIE), conférence de Hervé (…)

Jacques Offenbach et ses proches - De la synagogue à l’opéra

NOUVELLE PUBLICATION AUX EDITIONS DE L’IEMJ, ce CD nous fait découvrir des oeuvres hébraïques inédites d’Isaac et Jacques Offenbach, Giacomo Meyerbeer, (…)

Colloque à Hanovre : Magnifiée et sanctifiée, la musique des prières juives II

Du 9 au 12 septembre 2019 à l’Université de Hanovre (ALLEMAGNE), colloque international sur la musique liturgique juive. Hervé Roten, Directeur de (…)