Chansons et Piyutim en l’honneur du Tsaddik Sidna Baba Salé

Coffret de 8 cassettes audio, écoutables en mp3

Les meilleurs chanteurs juifs marocains, parmi eux Samy Elmaghribi, Cheikh Mouizo ou Maxime Michali, chantent en l’honneur de Rabbi Israël Abuhatzeira, alias Baba Salé...

Rabbi Israël Abuhatzeira naquit le jour de Rosh Hachana 5650 (26 septembre 1889). Son père était le Tsaddik Rabbi Massoud, Rabbin du village de Rissani, aux environs de Tafilalet. Depuis son jeune âge, Rabbi Israël avait coutume de se lever aux aurores, et après s’être trempé au Mikvé de purification, il se dépêchait d’aller à la synagogue pour l’office du matin, au Nets Hahama.
Le 12 Iyar 5668 (13 mai 1908), Rabbi Massoud (son père) quitta ce monde. Lors de son décès, Rabbi Israël était alors âgé de dix-huit ans. Cependant, il était déjà un Gaon, dont la crainte dépassait la sagesse. Les juifs de Tafilalet le supplièrent d’accepter, malgré son jeune âge, le poste de Rabbin, et d’être le dirigeant spirituel de la Yéchiva. Rabbi Israël, très modeste essaya d’esquiver les charges qu’ils voulaient lui imposer. Mais les juifs de Tafilalet savaient qu’il leur serait difficile de trouver un autre saint homme tel que lui. Ils insistèrent tant qu’il accepta de remplir les fonctions à la place de son père.
Connu pour faire de très nombreux miracles, des milliers de personnes allaient le voir pour prendre conseils et bénédictions.
En 5724 (1963-64), il s’installa à Yavné, en Israël, puis déménagea à Ashkélon, pour enfin arriver à Nétivot en 5730 (1969-70), ville dans laquelle il resta jusqu’à la fin de sa vie, le 4 Chevat 5744 (8 janvier 1984).
Depuis, sa hiloula, pèlerinage annuel sur sa tombe à la date de son décès, donne lieu à un important rassemblement de Juifs originaires du Maroc.

Dans ce coffret de 8 cassettes audio, 7 chanteurs ( Samy Elmaghribi, Rabbin Haïm Louk, Cheikh Mouizo, Albert Souissa, Emile Zarihan, Maxime Michali et Mordekhaï Bouzaglo ) se relaient pour honorer la mémoire de Baba Salé.

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • Emile Zarihan

  • Maxime Michali

  • Haïm Louk

  • Cheikh Mouizo

  • Mordekhaï Bouzaglo

Lire tout

Vous aimerez aussi

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)

Le Sablier du temps, un voyage musical au cœur de l’âme juive

Concert proposé par l’IEMJ et la Mairie du 3e (Paris), dans le cadre du Festival des Cultures Juives, le 21 juin 2018 à 18h, avec Virginie Constant (…)

Conférence HATIKVA - Odyssée Lyrique, Histoire et origine de l’hymne national israélien

Une conférence proposée par Théa Herz & l’IEMJ, dans le cadre du Festival des Cultures Juives, le 13 juin 2018 à 18h à la Mairie du 3e arrdt de (…)