Devenir adhérent

L’Institut Européen des Musiques Juives, dirigé par l’ethnomusicologue Hervé Roten, regroupe tous ceux qui se donnent pour mission de faire rayonner le patrimoine musical juif de France.

Son but : rassembler et fidéliser le plus grand nombre de membres. Pour soutenir l’IEMJ, vous pouvez devenir membre actif. Une cotisation annuelle de 30 euros (15 € pour les étudiants, chômeurs et membres ou adhérents des institutions partenaires de l’IEMJ) vous permet de bénéficier des avantages suivants :

  • Des tarifs privilégiés aux activités organisées par l’IEMJ et par ses partenaires (concerts, conférences, expositions, etc)
  • Des offres spéciales sur les publications de l’IEMJ (CD, DVD, partitions...) et celles de ses partenaires
  • Un libre accès aux collections de la Médiathèque Henriette Halphen
  • L’envoi d’une lettre d’information sur les activités de l’IEMJ

Régler la cotisation annuelle IEMJ en ligne

JPEG - 10.1 ko




ou,

Télécharger le formulaire d’adhésion ci-dessous en l’adressant accompagné d’un chèque, à l’ordre de l’IEMJ

PDF - 208.9 ko
Formulaire d’adhésion IEMJ

Vous aimerez aussi

Les instruments de musique dans la Bible - Entre mythe et réalité : conférence de Hervé Roten

Le 12 février 2018 à 19h, conférence sur les instruments de la Bible, de Hervé Roten, à l’Institut Universitaire Elie Wiesel à (…)

La source de vie : Mémoire portugaise

Visionner des extraits de "La source de vie : Mémoire portugaise", une émission de Josy Eisenberg, avec la participation de Hervé Roten, réalisée à (…)

Musique française avant et après la Grande Guerre

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente la Symphonie en ut mineur de Fernand Halphen (Première mondiale) et le Concerto pour la main gauche de (…)

Le Sablier du temps - Un voyage musical à travers l’âme juive

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente des œuvres pour violoncelle et piano écrites dans la première moitié du 20e siècle par Ernest Bloch, (…)

Sarah Gorby - Dana, Dana

Sarah Gorby est née vers le tournant du siècle à Kishinev, qui appartenait alors à la Russie tsariste. Elle est issue d’une famille principalement (…)