De l’Andalousie à l’orient, le chant des femmes sépharades

chamoul.jpg

Le chant des femmes sépharades. Dans ce spectacle. Naïma Chemoul explore ses origines, celles des femmes sépharades. Elle chante leurs mots, leur langue, leur quotidien. Elle honore leur mémoire et conte leur histoire. Elle fait entendre leurs voix .
Samir Hammouch au qânoun, et Bonaventure Akoto aux percussions, mettent leurs connaissances de la musique arabo-andalouse et orientale, leurs talents et leur sensibilité artistique au service de ces chants de femmes.
Ensemble, ils explorent ce patrimoine musical, affirment leur liberté d’artistes d’aujourd’hui, entre occident et orient, tradition et modernité et jouent une musique intemporelle et sans frontière


Le groupe “Maayan” avec :
Naïma Chemoul – voix
Samir Hammouch – qânoun
Bona Akoto – percussions
chamoul.jpg

Partager :

Vous aimerez aussi

DU CÔTÉ DE CHEZ SZWARC AVEC HERVÉ ROTEN

Hervé Roten, invité sur Radio Shalom par Sandrine Szwarc, dans son émission Du Côté de chez Szwarc, a présenté avec…

Darius Milhaud et ses œuvres inspirées de la tradition juive

Compositeur issu d’une vieille famille juive du Comtat Venaissin, Darius Milhaud (1892-1974) est l’auteur d’une œuvre prolifique comportant une quarantaine…

Le triptyque Darius Milhaud

Le Samedi 29 juin 2024, 18h30 - Salle du Moulin Saint-Julien, à Cavaillon (84300), une soirée-événement dans le cadre des…