De l’Andalousie à l’orient, le chant des femmes sépharades

chamoul.jpg

Le chant des femmes sépharades. Dans ce spectacle. Naïma Chemoul explore ses origines, celles des femmes sépharades. Elle chante leurs mots, leur langue, leur quotidien. Elle honore leur mémoire et conte leur histoire. Elle fait entendre leurs voix .
Samir Hammouch au qânoun, et Bonaventure Akoto aux percussions, mettent leurs connaissances de la musique arabo-andalouse et orientale, leurs talents et leur sensibilité artistique au service de ces chants de femmes.
Ensemble, ils explorent ce patrimoine musical, affirment leur liberté d’artistes d’aujourd’hui, entre occident et orient, tradition et modernité et jouent une musique intemporelle et sans frontière


Le groupe “Maayan” avec :
Naïma Chemoul – voix
Samir Hammouch – qânoun
Bona Akoto – percussions
chamoul.jpg

Vous aimerez aussi

Les faces cachées de la musique juive : Leibu Levin

ÉMISSION de RADIO présentée par Hélène Engel, diffusée sur Radio SHALOM Montréal en 2014. Dans cette émission, Hélène Engel nous…

Les faces cachées de la musique juive : Lenka Lichtenberg

ÉMISSION de RADIO présentée par Hélène Engel, diffusée sur Radio SHALOM Montréal en 2013. Dans cette émission, Hélène Engel nous…

La playlist orientale de l’été…

Au cours de ce voyage, nous vous invitons à chanter et danser au gré des plus belles voix de ce…

La playlist israélienne de l’été…

Pour vous accompagner tout au long de l’été, voici une sélection des tubes les plus entraînants de la musique israélienne