Dan Zuili

zuili_affichage_web_reduit.jpg

Récital de piano

Né en 1980 en Israël, Dan Zuili s’oriente vers la musique dès l’âge de 8 ans. Il fait son entrée dans le monde musical au conservatoire de musique de la ville de Béer-Shéva en Israël, où il commence son apprentissage du piano sous la direction de Mme Rahia Aharonovich. Diplômé de l’Académie Nationale Rubin de Musique et de Danse de Jérusalem, il s’y perfectionne en interprétation musicale avec Vadim Monastirski et Eitan Globerzon et étudie également la composition avec le Dr. Vladimir Scolnik. Puis il affine sa technique auprès de Mme Tal Swarc (selon une méthode développée à partir des enseignements d’Edna Golandsky à New York).
Il poursuit son apprentissage à Paris dans la classe de M. Guigla Katsarava puis avec Ludmila Berlinskaia.
Il participe à des Master Classes avec Edith Kraus, Alexandre Tamir, Walter Hautzig, et Allan Sternfeld. Boursier de la fondation culturelle « Amérique Israël », Dan Zuili donne de nombreux concerts en soliste et en tant qu’accompagnateur. Il joue la création mondiale du Concerto d’Omer Wellber pour piano avec l’orchestre symphonique «La Symphonietta de Beer Shéva » et exécute sa première composition de musique pour piano solo lors du Festival israélien Des sons dans le désert.
Lauréat de plusieurs concours, notamment la “Magda Maljers” en Israël, il participe en juillet 2010 au Grand Prix International de Piano de Lyon où il obtient le 1er Prix à l’unanimité du jury. Invité en 2011 aux Musicales de St Bernard, il y interprète des œuvres de Haydn, Scriabine, Chopin, Prokofiev ainsi que certaines de ses compositions.
Il est actuellement en train de préparer un disque consacré à Ravel enregistré à Bayreuth sur un piano de concert Steingraeber.
BACH – Suite française n°5,
HAYDN – Sonate n° 38,
KLEIN – Sonate (1943, Camp Theresienstadt),
LISZT – transcriptions de lieder de SCHUBERT.
zuili_affichage_web_reduit.jpg

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…