Gérard Edery Trio : “Trésors des Chants Séfarades”

Avec :
Gérard Edery, Chanteur et Guitariste
Sébastian Wypych, Contrebasse
Anya Wandtke, Violon
“Trésors des Chants Séfarades” explore la vaste étendue géographique, affiche_gerard_edery_trio.jpg historique et culturelle de la musique des Séfarades au sein de leur diaspora. Chants séculiers et liturgiques de l’ancienne Perse, l’Espagne, la Grèce, le Portugal, la Turquie, le Maroc, l’Egypte, les Balkans et la Syrie du Moyen Age à nos jours, nous raconte une histoire riche qui favorise une profonde compréhension interculturelle. “Trésors des Chants Séfarade” interprète ce répertoire ancien comme un héritage vivant, combinant l’autorité stylistique avec un immense air créatif et re-créatif.

Gerard Edery est né à Casablanca et a grandi à Paris et New York, parlant différentes langues pendant son enfance tout en absorbant toute une variété de traditions musicales sur les trois continents. Ayant reçu l’éducation musicale classique d’un chanteur de baryton à la «Manhattan School of Music», il a joué une trentaine de rôles avec diverses compagnies d’opéra aux Etats-Unis. Gerard est également un guitariste virtuose adaptant un style sophistiqué et personnel aux arrangements de chants traditionnels et à ses compositions originales – un répertoire mondial embrassant une douzaine de langues différentes. Sa passion particulière est le riche héritage des mélodies séfarade et mizrahi. Considéré comme un des meilleurs interprètes de la chanson séfarade, il a été honoré avec le prix «Sephardic Musical Heritage Award» et «Meet the Composer» pour ses chansons originales. Son musical «Song of the Turtledove», basé sur les textes de Shir Hashirim, a était présenté par Premières, un festival d’œuvres récentes au «Lincoln Center».

“Gerard Edery nous a offert une performance subtilement détaillé et bien chantée.” – New York Times

Gerard s’est produit dans des salles de musique et des festivals notoires aux Etats-Unis, au Canada, en Europe en Extrême-Orient, en Israël, au Maroc et au Mexique. Il a joué a Carnegie Hall, Lincoln Center, Nations Unies, Musée de l’Héritage Juif et aux Instituts Français et Espagnols (New York), Victoria Hall et Nations Unies (Genève), Kimmel Center (Philadelphie), Royce Hall (Los Angeles) à l’Institut Smithsonite et Museé de l’Holocauste (Washington, D.C.), Salle Seiji Ozawa, (Tanglewood), Festival de Musique Sacrée (Maroc), Festival Cervantino (Mexico), Festival de Musique Juive (Amsterdam), Festival Folk International et au Festival Pax de Musique Sacrée (Lithuanie), parmi de nombreuses autres salles.

Tarifs :
Carré d’or (avec Cerfa) 50,00
Tarif normal 25,00
Tarif réduit 12,00

Billetterie en ligne

Vous aimerez aussi

La playlist orientale de l’été…

Au cours de ce voyage, nous vous invitons à chanter et danser au gré des plus belles voix de ce…

La playlist israélienne de l’été…

Pour vous accompagner tout au long de l’été, voici une sélection des tubes les plus entraînants de la musique israélienne

La Musique Juive en Espagne

Article sur la situation historique de la Musique Juive en Espagne, par Jorge Rozemblum, directeur de Radio Sefarad et correspondant…