Macias, Enrico (1938)

Enrico Macias est un chanteur, musicien et compositeur français né à Constantine en Algérie, le 11 décembre 1938. De son vrai nom Gaston Ghrenassia, il est le fils de Sylvain et de Suzanne Zaouch, une famille juive de musiciens de malouf.

Il suit sa scolarité normalement tout en s’adonnant au plaisir de la musique, celui de la guitare en particulier.
D’abord instituteur en 1956, il rejoint l’orchestre de Cheikh Raymond Leyris, grand maître du malouf dans lequel son père était violoniste.
La mort de Cheikh Raymond, assassiné en juin 1961, le conduit à quitter l’Algérie avec sa femme Suzy qui n’est d’autre que la fille de Cheikh Raymond. C’est sur le "Ville d’Alger", bateau qui les emmène en "métropole" qu’il compose à la guitare « J’ai quitté mon pays, j’ai quitté ma maison ». La famille s’installe à Argenteuil.

À Paris, Enrico travaille irrégulièrement, vivant de petits boulots tout en se produisant dans des cabarets, jusqu’à ce qu’il soit repéré puis qu’il fasse la première partie d’un concert de Gilbert Bécaud.

Parmi les divers paroliers qui ont signé les textes du répertoire de Macias, Jacques Demarny accompagna une grande partie de la carrière de cet interprète (des années 1960 à 1980) et fut l’auteur de la majorité de son répertoire (une centaine de chansons).
En 1962 il passe à la télévision dans l’émission « Cinq colonnes à la une » pour illustrer un reportage sur les rapatriés d’Algérie. Son interprétation de la chanson « Adieu Mon pays », devient le symbole de l’exil des Pieds-Noirs. Il adopte alors le pseudonyme d’Enrico Macias. Pathé Marconi sort son premier album en 1963, avec le titre phare « Enfants de tous pays ».

Reconnu internationalement, il reçoit le titre de Chanteur de la paix de Kurt Waldheim en 1980.
En 1985, il reçoit la Légion d’honneur des mains du Premier ministre Laurent Fabius. Il est promu au grade d’officier en avril 2007.

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enrico_Macias
http://musique.rfi.fr/artiste/chanson/enrico-macias

Consulter sa discographie

Découvrer des disques et des partitions de Enrico Macias provenant du fonds Maurice Arouasse

Ecouter la playlist spéciale Enrico Macias




Consulter nos archives sur Enrico Macias
Consulter nos collections

Vous aimerez aussi

Kol Nidré - Nouvelle visions

DERNIÈRE PARUTION DE L’IEMJ. Ce CD présente 10 nouvelles visions musicales de la prière du Kol Nidré, interprétées par 20 musiciens (chanteurs, (…)

Concert de gala de l’Institut Européen des Musiques Juives - 4e édition

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018, 17h30, salle Cortot - Paris, l’IEMJ vous convie à son Concert de Gala. ACHETEZ VOS PLACES DES A PRESENT sur notre (…)

Vingt Nigunim pour clarinette et piano de Claudine Movsessian et Martine Vialatte

PARUTION D’UN NOUVEAU RECUEIL DE PARTITIONS AUX EDITIONS DE L’IEMJ : Vingt Nigunim pour clarinette et piano, de Claudine Movsessian et Martine (…)

L’IEMJ à la journée des Associations

Le 10 juin 2018 de 11h à 18h, à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris, (salles et cour intérieure de la mairie), venez retrouver l’IEMJ à la (…)

Parution d’une nouvelle partition de Fernand Halphen aux Éditions de l’IEMJ

L’IEMJ a le plaisir de vous annoncer la publication d’une partition inédite du compositeur Fernand Halphen, la Romance en mi majeur pour violoncelle (…)