Liat Cohen

Guitariste

Distinguée parmi les meilleurs guitaristes mondiaux par Guitare Magazine et Classical Guitar, Liat Cohen est « une vraie guitariste virtuose perpétuant la grande tradition établie par le légendaire Andrès Segovia, transformant la guitare, instrument intimiste, en instrument soliste s’imposant aux grandes salles de concert tout en conservant ses nuances délicates et chaleureuses » (Professeur Hirshberg). Liat Cohen se produit sur les cinq continents et collabore avec les plus grands chefs (Jacques Mercier, Frédéric Chaslin, Jan Talich, Uri Segal…) et les plus grands orchestres et ensembles (Orchestre Symphonique de Jérusalem, orchestre de chambre d’Israël, Orchestre National de Lorraine, Orchestre de Bern, Orchestre Symphonique de Melbourne, Orchestre Symphonique de Haïfa, Orchestre symphonique d’Istanbul, Talich Chamber Orchestra, Quatuor Prazak, Quatuor Zemlinsky…). Elle se produit sur les plus grandes scènes : Rudolphinum de Prague, Radio-France, Théâtre du Châtelet ( Paris ), Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Cerclo de Bellas Artes de Madrid, le Palazzo Barberini à Rome, Salle Cortot ( Paris ), Théâtre National du Costa Rica, Opéra de Montpellier, Skirball Cultural Center de Los Angeles, Théâtre de Jérusalem… et participe à de nombreux festivals internationaux ( Gstaad, Montpellier, festival d’Israel, Buenos Aires Guitarras del mundo, Londres, Melilla, Cordoba…).

Muse et musicienne, Liat Cohen explore et transcende son répertoire. Parmi ses projets, des transcriptions pour la guitare des œuvres de J.S. Bach qu’elle enregistre à l’Abbaye du Mont St-Michel en 2003 alors qu’elle est artiste en résidence. Transcriptions que l’on retrouve sur l’album « Liat Cohen joue Bach » et qu’elle donne en récital pour la 20e Journée du Patrimoine Européen. En 2005 parait “Latino-Ladino» chez Harmonia Mundi. Album né d’une rencontre passionnante entre la musique baroque espagnole et la musique sud-américaine.

Visiter son site internet

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

Conférence : La musique synagogale à Bordeaux : du Temple de la rue Causserouge (1812) à l’inauguration de la Grande Synagogue (1882), par Hervé Roten

Le 4 décembre 2022 à partir de 14h au CAPC Musée d’art contemporain, à Bordeaux, conférence de Hervé Roten donnée…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…