Yaël Miller

Dans le cadre du Festival des Cultures Juives 2018 *** OFF ***

Proposé par le Réservoir et la D’AC
Une voix envoutante, des chansons intimes et une présence scénique intense : Yael Miller est l’une des découvertes musicales du moment !

Originaire de Tel Aviv, où elle étudie le chant, le piano et le trombone au conservatoire aux côtés de Yigal Alon, Yael compose et se produit depuis l’âge de quinze ans. Sa soif de découverte l’a amenée à voyager et à participer à des projets éclectiques : rock, jazz, klezmer, expérimental, rap, comédies musicales. Genevoise d’adoption, Yael Miller est à l’origine du groupe Orioxy avec lequel elle a sorti trois albums remarqués, obtenant une visibilité internationale et des prix comme le Grand Prix du jury du Festival de Jazz d’Avignon. Yael joue sur de nombreuses scènes prestigieuses qu’il s’agisse de Jazz à la Villette, Cully Jazz Festival ou le Festival du Jazz de Copenhagen.

Après huit années à la tête de son groupe, Yael Miller se lance aujourd’hui dans une nouvelle aventure. Elle joue de différents pianos électriques et synthés, accompagnée par Roland Merlinc (batterie) et Baptiste Germser (basse et cor). Ensemble, ils développent une musique minimale et intense, aux frontières de l’indie pop (genre musical dérivé du punk et du post-punk ayant émergé au Royaume-Uni dans les années 1980) qui transporte le public dans un univers singulier et iconoclaste.

Les textes, intimes et poétiques, sont chantés en anglais et en hébreu. Si les morceaux ont à la base une écriture épurée et acoustique, l’instrumentation incorpore le wurlitzer (piano électrique) ou le cor, tandis que la production apporte une touche électronique notamment par l’utilisation de synthés et de samples (extrait sonore récupéré au sein d’un enregistrement plus long et sorti de son contexte afin d’être réutilisé musicalement pour en faire une nouvelle création) repris sur scène par un pad.

Le premier EP est sorti en septembre 2017 et deux clips filmés sont déjà disponibles. Elle vient le présenter sur la scène
mythique et feutrée du Réservoir.

Yael Miller : voix, wurlitzer, synthés
Baptiste Germser : basse
Roland Merlinc : batterie, effets

Tarif : 10 €
Réservations : festivaldesculturesjuives.org

Vous aimerez aussi

Tsuzamen – Sirba Octet

Cet album est un formidable témoignage d’espoir : celui des juifs, des Arméniens, des tziganes dont le Sirba Octet a…

Fonds Jacinta

Déposé à l’IEMJ en mai 2022 par l’artiste, le fonds d’archives de Jacinta comporte une quarantaine de photographies, de sa…

Jacinta, entre chansons yiddish, judéo-espagnole et tango

Dans la série « Parcours de vie », découvrez la personnalité attachante de Jacinta, une interprète d’origine argentine qui chante…

Jacinta, une vie en chanson

Découvrez une sélection de chansons yiddish, judéo-espagnoles, argentines et française de Jacinta, une artiste à la voix d’or