Barry Sisters

logo bio Barry Sisters

Deux sœurs pour ce duo américain populaire jusqu'en 1970

(De gauche à droite : Claire et Myrna Barry)


Nées dans le Bronx, à New-York, les Barry Sisters, Myrna et Claire, débutèrent leur carrière sous le nom des Bagelman Sisters, et se qualifièrent elles-mêmes de chanteuses de Jazz Yiddish. Quand elles commencèrent à être connues, elles changèrent leur nom de scène en Barry Sisters. Leur carrière débuta dans les hôtels de vacances des Catskills (Etat de New-York), puis elles partirent en tournée avec Mickey Katz. De 1937 jusqu’au milieu des années 50, elles participèrent à l’émission de la radio de New-York « Yiddish Melodies in Swing », ou elles interprétaient des standards de jazz avec des paroles en yiddish, dont « Rain Drops Keep Falling on My Head » qui devint ainsi « Trop’ns Fin Regen Oif Mein Kop ».

Au summum de leur popularité, elles firent même une apparition dans le Ed Sullivan Show et dans le Jack Paar Show. Et leur duo fut même un des rares à se produire en URSS en 1959.

Les Barry Sisters se sont également produites avec d’autres chanteurs juifs comme Barbra Streisand ou Moishe Oysher. On pense même qu’elles furent les inspiratrices d’un sketch du Saturday Night Live, « les Sweeney Sisters » dans lequel Jan Hooks et Nora Dunn interprètent un duo de sœurs dans un cabaret. Mark Shaimann a réalisé les arrangements musicaux de ces sketchs.

Myrna Barry est née en 1925 et est décédée en 1976. Le 11ème et ultime disque du duo, « My Way » est paru en 1973. Claire Barry, née en 1923, a poursuivi sa carrière jusqu’en 2002 (émission de radio de NPR, « the Yiddish Radio Project »). Elle est décédée en décembre 2014.

Ecouter la playlist dédiée aux Barry Sisters

Vous aimerez aussi

Sephardic Pizmonim Project

Archives musicales numériques de la communauté séfarade d'Alep

Léon Algazi (1890-1971), un pionnier des musiques juives en France

Dans la série « Parcours de vie », Jacques Algazi (1934-2021) nous dévoile la vie de son père, Léon Algazi…

Heichal Menachem

(New York, Etats-Unis) Site Loubavitch donnant accès à plus de 500 nigounim traditionnels écoutables en ligne !

Sefarad in the piano – Toni Costa

Inspiré par la poésie populaire judéo-espagnole, le jazz, la musique ancienne et les rythmes populaires du flamenco, le pianiste Toni…