DANSES YIDDISHES

image_016.jpg

Hélène Domergue et Shpilkes

Danses et musiques des Juifs d’Europe de l’Est.
La danse est de toutes les festivités juives. Il y a le freylekh (« joyeux »), la hora, le kolomeyke, pour n‘en citer que quelques-unes.
On les danse en farandole, en cercle, en couples ; la patsh tants est une contre-danse en cercle, le kosidl une danse hassidique…
On dansait au son de la musique klezmer, cette musique colportée de fête en fête et de shetl (village) en ghetto depuis le moyen-âge par des musiciens juifs itinérants. D’inspiration profane ou religieuse, le répertoire est varié et n’a cessé de s’enrichir au fil des décennies au contact (réciproque) d’autres musiques, dont le jazz, gardant cependant cette sonorité particulière qui le rend facilement reconnaissable dans le monde entier.


Hélène Domergue:
Depuis une dizaine d’années Hélène enseigne les danses yiddishes à travers le monde. Elle est une des rares spécialistes à transmettre ces danses qui ont traversé le temps malgré une histoire douloureuse, et elle le fait avec une grande sincérité et un bel enthousiasme.
En savoir + sur Danses Univers
Shpilkes :
Ce sont 5 musiciens professionnels : Eléonore (chant, violon), Adrian (clarinette, kaval), Charles (violon, mandoline), Piotr (accordéon), Sylvain (contrebasse). Shpilkes («épingles» en yiddish) «de fil en aiguille, de reprises en retouches, rafistole l’étoffe d’une musique populaire, à danser, à rire, à boire et à pleurer, agençant les pièces, (…) d’une culture qui ne finit pas de se réinventer.»
www.myspace.com/shpilkesparis
Avec Hélène ils nous invitent à un voyage dansant en Europe centrale et orientale aux sons d’une riche palette musicale.

Danses Univers offrira boissons et grignotages pendant l’après-midi et vous propose de ponctuer cet agréable moment passé ensemble en partageant en début de soirée un buffet froid, composé de ce que chacun aura apporté.
prix de l’après-midi :
adhérents : 20€ / non adhérents : 25€
Marie Hélène LESPINATS
24bis place de la Nation 75012 PARIS (01 43 07 12 48)
image_016.jpg

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…