Le chant judéo-espagnol des femmes du Maroc

Une émission de radio du Centre Français des Musiques Juives présentée par Hervé Roten

MUSIQUES JUIVES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI – MARDI 23 OCTOBRE 2012, JUDAÏQUES FM, 21H05


Au Maroc, les femmes juives sont les gardiennes d’un important répertoire de chants judéo-espagnols (berceuse, mariage, etc.) qui reflète l’évolution d’une société traditionnelle juive encore bien vivante.

Avec la participation active de Vanessa Paloma, chercheuse associée à l’Institut Hadassah Brandeis de la Brandeis University (Boston – USA).

Auteure d’une étude sur les liens profonds existant dans la musique, les traditions et les croyances entre les populations juives et musulmanes du Maroc, Vanessa Paloma est également une artiste de talent qui interprète avec bonheur ces musiques juives marocaines sur les scènes du monde entier.

 

herve_photo_retouche_fond_uni_bleu_500px.jpgOfficier des Arts et des Lettres, Docteur en musicologie de l’Université Paris IV Sorbonne, Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Hervé Roten est Directeur de l’Institut Européen des Musiques Juives depuis sa création en 2006.
Ethnomusicologue de formation, il s’est intéressé très tôt à la sauvegarde et à la numérisation des archives, matières qu’il a enseignées durant plusieurs années au sein des universités de Reims et de Marne-La-Vallée.
Auteur de nombreux articles, ouvrages et disques portant sur les musiques juives, producteur d’émissions de radio, Hervé Roten est aujourd’hui reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes de musiques juives dans le monde.

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

La playlist orientale de l’été…

Au cours de ce voyage, nous vous invitons à chanter et danser au gré des plus belles voix de ce…

La playlist israélienne de l’été…

Pour vous accompagner tout au long de l’été, voici une sélection des tubes les plus entraînants de la musique israélienne

La Musique Juive en Espagne

Article sur la situation historique de la Musique Juive en Espagne, par Jorge Rozemblum, directeur de Radio Sefarad et correspondant…