LES LENDEMAINS QUI CHANTENT…

Un film de Jacques FANSTEN sur un scénario de Jean-Claude GRUMBERG

Au début des années 1950, à l’occasion d’une visite de choeurs et ballets soviétiques, un juif communiste immigré en France, dont femme et enfants sont engagés comme lui dans le combat du parti et de diverses organisations, retrouve un neveu, violoniste dans la troupe.
En profitant de l’occasion pour « passer à l’Ouest » et témoigner de la destruction d’une culture et d’une mémoire juives par l’antisémitisme d’Etat dans le pays de l’utopie réalisée, le neveu fait craqueler l’univers lisse de la famille.
C’est la vie d’une famille, la vie d’une cellule, la vie d’une communauté dans lesquelles nous plongent les auteurs….


Des scènes du film ont été tournées au 52 rue René Boulanger et au 14 rue de Paradis.
La projection sera suivie d’une rencontre avec Jacques FANSTEN et avec un certain nombres de comédiens qui ont participé au film.
Présentation Valérie STENAY— Lise AMIEL-GUTMANN

Thé, café, gâteaux

Vous aimerez aussi

Sephardic Pizmonim Project

Archives musicales numériques de la communauté séfarade d'Alep

Léon Algazi (1890-1971), un pionnier des musiques juives en France

Dans la série « Parcours de vie », Jacques Algazi (1934-2021) nous dévoile la vie de son père, Léon Algazi…

Heichal Menachem

(New York, Etats-Unis) Site Loubavitch donnant accès à plus de 500 nigounim traditionnels écoutables en ligne !

Sefarad in the piano – Toni Costa

Inspiré par la poésie populaire judéo-espagnole, le jazz, la musique ancienne et les rythmes populaires du flamenco, le pianiste Toni…