Modern times

Musique dégénérée

Christian Immler : Baryton – Helmut Deutsch : Piano.
Oeuvres de Eisler, Gal, Korngold, Zemlinsky, Schrecker, Grosz


Concert permettant d’entendre la voix de deux générations de compositeurs, souvent liées par des relations de maître à disciple, dont l’art fut considéré comme “dégénéré” par les nazis. Ce verdict ne se fondait en l’occurrence pas sur des considérations stylistiques, aucun de ces compositeurs ne s’exprimant dans une langue musicale radicalement nouvelle. Seules comptaient leurs origines juives, et s’ils ont échappé aux camps, dont Olga Wormser fut une historienne de la première heure, ce n’est qu’en prenant le chemin de l’exil. La plupart des œuvres qui composent le présent programme datent des deux décennies qui ont précédé cette émigration. Elles apparaissent comme les témoins d’une époque où se mêlaient confusément les premiers échos du jazz et les derniers feux du romantisme, les chansons satiriques et le symbolisme des contes de fées. En adoptant le regard d’Olga Wormser, on peut accorder à ces pages de musique une valeur de documents.
En savoir plus

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…