Musiques juives baroques

Une émission du Centre Français des Musiques Juives, présentée par Hervé Roten

MUSIQUES JUIVES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI – MARDI 22 NOVEMBRE 2011, JUDAÏQUES FM, 21h05

 

C’est à partir du 17e siècle que commencent à être notées les musiques juives. Et encore s’agit-il le plus souvent de compositions savantes, polyphoniques comme ces 33 choeurs de 3 à 8 voix composés par Salamone Rossi (1570 -1630 ?) et publiés à Venise en 1622-23.

Quelques années plus tard, cet attrait pour la musique savante polyphonique s’étend aux communautés du Comtat Venaissin ainsi qu’à Amsterdam, où des compositeurs comme Abraham Caceres ou encore Cristiano Giuseppe Lidarti composent des pièces musicales dans le plus pur style baroque ou pré-galant, pour des mariages, des circoncisions ou des Chabbat particuliers. Lidarti est, en particulier, l’auteur d’Ester, un oratorio de plus de 2 heures écrit pour la fête de Pourim, redécouvert en 1997 par le musicologue Israel Adler (1925 – 2009), auquel un hommage particulier sera rendu au cours de cette émission.

A cette occasion, David Klein, chef de chœur et directeur de l’Ensemble Texto, nous proposera de nombreux extraits du CD Musiques Juives baroques – Venise, Mantoue, Amsterdam (1623-1774), qu’il vient de publier dans la collection “Patrimoines musicaux des Juifs de France” de la Fondation du Judaïsme Français.

 

herve_photo_retouche_fond_uni_bleu_500px.jpgOfficier des Arts et des Lettres, Docteur en musicologie de l’Université Paris IV Sorbonne, Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Hervé Roten est Directeur de l’Institut Européen des Musiques Juives depuis sa création en 2006.
Ethnomusicologue de formation, il s’est intéressé très tôt à la sauvegarde et à la numérisation des archives, matières qu’il a enseignées durant plusieurs années au sein des universités de Reims et de Marne-La-Vallée.
Auteur de nombreux articles, ouvrages et disques portant sur les musiques juives, producteur d’émissions de radio, Hervé Roten est aujourd’hui reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes de musiques juives dans le monde.

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

François Meïmoun, Kaddish, pour mezzo & quatuor à cordes

La partition de son Kaddish pour mezzo-soprano et quatuor à cordes, éditée aux Editions de l’IEMJ a été donné en…

Meïmoun, François (1979)

Jacques Kluger est né le 23 janvier 1912 à Anvers. Son père, Maurice, diamantaire né à Wisjnicz en Galicie (aujourd’hui…

La “Nouvelle école juive de Saint-Pétersbourg”

Le 16 juin 2022 à 20h, au Archives nationales / Hôtel de Soubise - Paris. Concert proposé par l'IEMJ, les…

Jacques Arnold, une vie au service de la hazzanout

Dans la série « Parcours de vie », découvrez la personnalité attachante du chantre Jacques Arnold qui nous retrace notamment…