Rabah Mezouane, Livres vivants III

À l’origine de la renaissance de la musique judéo-arabe.


Depuis plus de vingt ans, Rabah Mezouane signe des articles, en tant que journaliste et critique musical, dans de nombreux journaux, de Nova magazine en passant par Le Monde ou Vibrations. Par ailleurs, il est chargé de programmation à l’Institut du monde arabe et réalise des documentaires sur la musique. C’est parce que Rabah est à l’origine de la renaissance de la musique judéo-arabe que nous l’avons sollicité. Rencontrant régulièrement à Belleville El Kahlaoui Tounsi, qui produisait cette musique dans les années 1960-1970, Rabah décide, au début des années 1990, de récupérer son catalogue, de rechercher les musiciens, de Paris à Marseille, et de les faire enregistrer pour le compte des labels Blue Silver puis Buda. C’est l’histoire de cette quête qu’il évoquera dans « Livres vivants ».

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…