Shira u’tfila

Shira en hébreu signifie «chant et prière», Il s’agit d’un ensemble poly-ethnique utilisant la musique des juifs séfarades comme base de son répertoire.

Shira u’tfila combine ainsi les éléments musicaux puisés dans les traditions musicales des cultures séfarade, espagnole, hébraïque, turque, arabe, grecque et du sud des Balkans slaves. Ses chansons sont interprétées dans plusieurs langues : judéo-espagnol, hébreu, serbe, turc et grec.

Depuis sa fondation, le groupe a été impliqué principalement dans de nombreux projets liés à la musique liturgique puis il s’est spécialisé dans la tradition musicale séfarade des Balkans, essayant ainsi de la sauver de l’oubli.

doc_1_shira.jpg

Shira u’tfila compte neuf albums à son actif – sept de musiques séfarades profanes des Balkans, de la Méditerranée et du Moyen-Orient (Nagila Aleluya 2001, Bisharayih Yerushalaim 2004, Heritage 2007, Drita Tutunović & Shira u’tfila Donde Tiyenes Ojos? 2007, Kante Enkantante 2008, The Sephardic Songs from the Balkans 2008, Biviniendo en cantando 2010) et deux albums de musique liturgique (Shacharit shel Shabbat 2007 et Arvit shel Shabbat).

En plus de nombreux concerts et tournées (notamment en Tunisie, Italie, Israël, Bulgarie, Malte, Croatie, Bosnie, Hongrie, Pologne, Autriche, Roumanie et Macédoine), Shira u’tfila a joué dans des festivals comme Esperanza, Gesher – Mer Noire Festival, Beyahad Festival, Serbia Sounds Global, Exit et autres.



Musiciens:
Stefan Sablic – oud, vocal
Srdian Diordievic – double bass
Diordie Stijepovic – double bass
Akash Bhatt – darbuka, frame drums, percussion
Filip Krumes – violin
Zorz Grujic – kaval
Elad Gabbay – qanun
Aleksandar Karlic – riq
Drita Tutunovic – vocal
Ichak Papo – percussion
Dejan Zaric – percussion
Ivana Jelisavcic – vocal
Dozidar Obradinovic – darbuka
Isak Asiel – vocal

Sources :
– https://ethnocloud.com/Shira_utfila/?pg=about
– Facebook : https://www.facebook.com/shirautfila/
– http://haver.rs/shira-utfila/

Visiter leur page facebook
Ecouter des extraits de leur CD Heritage

Vous aimerez aussi

Soul of Yiddish

Évoluant entre son amour de la musique classique et le répertoire populaire d’Europe orientale où elle a ses racines, Noëmi Waysfeld…

L’orgue dans la tradition juive

Le 21 mai 1856, la conférence des grands rabbins français, présidée par le grand rabbin de France Salomon Ulmann (1806…

Conférence – La place de l’orgue dans la tradition juive – Hervé Roten

Dimanche 24 octobre 2021 de 14h à 15h - LE KARE - Boulogne-Billancourt (92100). Conférence sur l’évolution du rôle de…