Anakronic

« On part du klezmer revisité pour aller vers le klezmer totalement réinventé, du mélodique au plus abstrait. Chaque titre est l’occasion de tenter et d’innover. »

Tout a commencé en 2005, lorsque Mikaël Charry croise la route de David Krakauer, et de son homme-machine So Called lors d’une master class : les remixes du jeune manipulateur de sons, dub style et des idées pas franchement copiés décalés, ont l’air de plaire. A l’époque, celui qui est aussi guitariste et claviériste commence à creuser son propre sillon, après avoir œuvré dans les free parties, avec le collectif Knobz, et dans un groupe « punk manouche », Elektric Geisha.

« C’est ainsi qu’Anakronic est né. »

Visiter le site internet

Vous aimerez aussi

Le Seder de Roch Hachana chez les Juifs d’Afrique du Nord

Le Seder du soir de Roch Hachana consiste en la consommation d’aliments symboliques - connus sous le nom de simanim…

Thieves of Dreams – Zloději snů

Lors du décès récent de sa mère, Lenka Lichtenberg découvre deux cahiers en lambeaux contenant des poèmes écrits à la…