Diasporim Zinger

Les chanteurs de l'exil

C’est en 1994 que des Grenoblois décidèrent de monter une chorale yiddish. Ils voulaient préserver un trésor enfoui : les chants yiddish souvent entendus dans leur enfance. Le yiddish était la langue parlée par les Juifs d’Europe Centrale et d’Europe de l’Est, c’est à dire par plus de 10 millions de personnes avant la deuxième guerre mondiale. Ces Grenoblois ont voulu que l’on entende encore les textes et les musiques d’une tradition qui risquait de se perdre en les sauvant de l’oubli. Fonder une chorale était un pari audacieux, mais un pari qui allait réussir.

Le site contient des liens, les sources musicales, des mp3…

Visiter le site internet

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…