Concert La Nouvelle école juive de Saint-Pétersbourg

Dans le cadre du 17e Festival des cultures Juives

En 2016, Sarah Iancu, violoncelliste solo de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse et David Bismuth, pianiste virtuose, avaient présenté leur premier opus Mélodies hébraïques, volume 1 aux Archives nationales dans le cadre du Festival des Cultures Juives.

Six ans plus tard, le Festival les accueille à nouveau et avec beaucoup de plaisir pour présenter leur 2e opus, produit par l’Institut européen des musiques juives et consacré en grande partie aux compositeurs issus de la Nouvelle école juive de Saint-Pétersbourg.

Jeudi 16 juin 2022, 20h

Archives nationales / Hôtel de Soubise

PROPOSÉ PAR L’INSTITUT EUROPÉEN DES MUSIQUES JUIVES,

LES ARCHIVES NATIONALES ET LE FSJU

Sarah Iancu, violoncelle

David Bismuth, piano

Sarah Iancu et David Bismuth vous convient à découvrir des compositeurs tels que Joel Engel, Alexander Krein, Lazare Saminski, Joachim Stoutchevski, Jacob Weinberg, Leo Zeitlin, qui, sous l’influence du courant folkloriste russe au tournant du 20e siècle, se mirent à collecter, enregistrer et transcrire des mélodies yiddish ainsi que des chants liturgiques qui servirent de base à leurs compositions, pour entreprendre la création d’une musique nationale juive.

L’Europe de l’Est est à cette époque un lieu d’expérimentation artistique qui s’exprime notamment à travers la littérature et le théâtre yiddish, ce dernier recourant largement à des chansons qui pénètrent rapidement dans le répertoire populaire.

Ces chansons yiddish, importées aux Etats-Unis, suscitent la création en 1925 de la chanson My yiddish Momme de Jack Yellen, qui deviendra un tube planétaire.

Ces chants, méditations, danses, prières, psalmodies, résonnent d’une beauté universelle et sont pour nous une source d’inspiration inépuisable.

Tarif unique : 12 €

Réservation en ligne

Vous aimerez aussi

Publication de 3 nouvelles œuvres du compositeur Serge Kaufmann

Les Éditions de l'IEMJ publient trois nouvelles compositions de Serge Kaufmann, Ima ou la Mère dépossédée, Dix duos pour 2…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…