Les faces cachées de la musique juive : Lecha Dodi

Une émission de Radio SHALOM Montréal présentée par Hélène Engel

Les faces cachées de la musique juive – 2012, Radio SHALOM Montréal (1650 AM)


Au 16e siècle, l’École kabbalistique de Safed a favorisé l’introduction d’une pratique vocale ou instrumentale dans de nombreuses communautés. L’accueil musical du Chabbat (Kabbalat Chabbat) était considéré par les kabbalistes comme une mitsvah (un commandement) de la plus haute importance. Il convenait de recevoir le Chabbat dans la joie et l’allégresse, comme une reine ou une fiancée qui revient à la maison après une longue absence. Cette allégorie est particulièrement évidente dans le poème de Salomon Alkabez (1505- ca 1580), dont les premiers vers signifient :
“Viens mon bien-aimé, au-devant de la fiancée
Au-devant du Chabbat que nous allons recevoir.”

Cet hymne bénéficia d’un tel succès qu’il fut très rapidement adopté par l’ensemble des communautés juives ; on lui connaît aujourd’hui plus de deux mille airs différents, et il s’en crée encore de nouveaux !

Cette émission, présentée par Hélène Engel, nous fait découvrir plusieurs versions du Lecha Dodi à travers le temps et l’espace.

Hélène Engel est une chanteuse de formation classique, musicologue, auteur, compositrice, interprète et arrangeuse. Elle est passionnée par tous les aspects de la musique juive, du collectage sur le terrain aux compositions actuelles. Installée à Montréal, elle anime l’émission “Les faces cachées de la musique juive” sur Radio SHALOM Montréal.

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Soul of Yiddish

Évoluant entre son amour de la musique classique et le répertoire populaire d’Europe orientale où elle a ses racines, Noëmi Waysfeld…

L’orgue dans la tradition juive

Le 21 mai 1856, la conférence des grands rabbins français, présidée par le grand rabbin de France Salomon Ulmann (1806…