Musiques juives et hébraïques Sacrées et Profanes au Moyen-Age, XIXe et XXe Siècles

Quatuor vocal Hebraïca

Le Quatuor vocal Hébraïca (Mikaël Weill, Damien Schubert, Jean Moissonnier et Hector Sabo) interprète 24 thèmes, parmi lesquels : Yéruchalaïm chel zahav, Hava naguila, Kol nidrei, Avinou malkeinou, Scalérica de oro , Avraham avinou…

Dans la tradition séfarade, on retrouve à la fois la musique juive profane, représentée par le très populaire genre « ladino », du nom de la langue judéo-espagnole et la musique sacrée, basée sur les textes hébraïques et utilisée lors des offices liturgiques. Dans la tradition ashkénaze, si les exemples de musiques anciennes sont moins nombreux, à travers le répertoire rhénan, l’on peut néanmoins rencontrer quelques exemples intéressants d’expressions musicales intégrées dans la culture locale. Cette tradition d’origine orientale, vivante en Europe de l’Est, a connu un développement à partir du XIXe siècle. A cette époque, des centaines de mélodies très anciennes de la tradition musicale juive européenne, ont été notées, transcrites et harmonisées, afin d’assurer leur pérennité et leur fixation définitive. En effet, la tradition orale conduisait inévitablement à des évolutions stylistiques permanentes.

Le quatuor Hébraïca crée un pont entre tradition musicale ancienne, médiévale et la tradition musicale retrouvée aux XIXe et XXe siècles, par des compositeurs qui ont su restituer l’âme de cette musique, parmi les plus anciennes traditions encore vivantes.

Le CD peut être commandé auprès de la Communauté Israélite d’Obernai, chez Denis Geissmann (degetrad@wanadoo.fr).
Prix du CD : 15 € + 3€ de frais d’envoi

Vous aimerez aussi

Soul of Yiddish

Évoluant entre son amour de la musique classique et le répertoire populaire d’Europe orientale où elle a ses racines, Noëmi Waysfeld…

L’orgue dans la tradition juive

Le 21 mai 1856, la conférence des grands rabbins français, présidée par le grand rabbin de France Salomon Ulmann (1806…