Sandra Bessis, sur la trace des musiques séfarades

Une émission de radio de l'Institut Européen des Musiques Juives présentée par Hervé Roten

MUSIQUES JUIVES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI – MARDI 11 FEVRIER 2014, JUDAÏQUES FM (94.8), 21H05


Sefarad signifie Espagne en hébreu. Ce mot désigne les descendants des Juifs expulsés d’Espagne en 1492, à la suite de la chute du Royaume de Grenade, dernier épisode de la reconquête chrétienne de la péninsule ibérique. Plus largement, on nomme ainsi les communautés juives du monde arabo-musulman, maghrébin, notamment, même si la majorité d’entre elles étaient composées de juifs de souches africaine issus de tribus berbères judaïsées depuis l’Antiquité, et non des expulsés de l’Espagne du 15e siècle.

Les chants séfarades recouvrent ces deux définitions. Le répertoire judéo-espagnol d’abord, venu de l’Andalousie médiévale, transmis et enrichi de siècles en siècles par les communautés nées de cette diaspora, et plus largement, la musique judéo-arabe, profane ou liturgique.

Depuis la fin des années 1980, la chanteuse Sandra Bessis explore le territoire de ces musiques séfarades. Interprète unanimement reconnue, elle se produit régulièrement sur les scènes du monde entier pour faire vivre ce répertoire auquel elle a déjà consacré 5 disques.

Son dernier CD – « Cordoue 21 – Sur les traces de Sefarad » – nous embarque dans un voyage séculaire, depuis Cordoue ou Grenade, vers Salonique et Istanbul, Tétouan, Constantine et même le Paris d’aujourd’hui. Six ballades évocatrices tissent la trame de cet album porté par les voix de Sandra Bessis et de Rachid Brahim-Djelloul, rompu à la subtilité instrumentale et vocale de la tradition arabo-andalouse.

Au cours de cette émission de radio, Sandras Bessis nous fera découvrir l’esprit de Cordoue qui souffle encore au 21e siècle. Une musique à plusieurs voix, le goût de l’échange, la joie de s’accorder et de faire revivre une musique intemporelle…

Accéder au site de Sandra Bessis
Ecouter ou visionner des extraits de musiques du CD “Cordoue 21”

herve_photo_retouche_fond_uni_bleu_500px.jpgOfficier des Arts et des Lettres, Docteur en musicologie de l’Université Paris IV Sorbonne, Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Hervé Roten est Directeur de l’Institut Européen des Musiques Juives depuis sa création en 2006.
Ethnomusicologue de formation, il s’est intéressé très tôt à la sauvegarde et à la numérisation des archives, matières qu’il a enseignées durant plusieurs années au sein des universités de Reims et de Marne-La-Vallée.
Auteur de nombreux articles, ouvrages et disques portant sur les musiques juives, producteur d’émissions de radio, Hervé Roten est aujourd’hui reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes de musiques juives dans le monde.

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

L’orgue dans la tradition juive

Le 21 mai 1856, la conférence des grands rabbins français, présidée par le grand rabbin de France Salomon Ulmann (1806…

Conférence – La place de l’orgue dans la tradition juive – Hervé Roten

Dimanche 24 octobre 2021 de 14h à 15h - LE KARE - Boulogne-Billancourt (92100). Conférence sur l’évolution du rôle de…

Rose en Ciel

Livre-CD. Conte poétique et musical, créé par Mirélè Rozen. Alternance de récits et de chants traditionnels, essentiellement en yiddish, présentés…