Survivre et mourir en musique dans les camps nazis

Une émission de radio du Centre Français des Musiques Juives présentée par Hervé Roten

MUSIQUES JUIVES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI – MARDI 17 JANVIER 2012, JUDAIQUE FM, 21h05

Le 27 janvier a lieu, en France et dans de nombreux autres pays, la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité. Cette date correspond symboliquement à la libération du camp d’Auschwitz par l’armée russe.

Les cérémonies qui marquent cette journée particulière sont souvent illustrées de musiques écrites par des hommes ou des femmes victimes ou rescapés de la shoah.

Depuis maintenant près de 20 ans, des musicologues, des compositeurs et des musiciens se sont intéressés à ces “musiques de la Shoah”.
Parmi eux, Bruno Giner, qui vient de publier il y a quelques mois, aux Editions Berg, un livre sobre et documenté intitulé : « Survivre et mourir en musique dans les camps nazis »

Au cours de cette émission, Bruno Giner nous décrira la mise en place du système concentrationnaire. Il nous expliquera notamment comment la musique dans les camps fut à la fois un outil de propagande pour les nazis et de résistance pour les déportés.

Cette émission sera illustrée par de nombreux exemples musicaux.

herve_photo_retouche_fond_uni_bleu_500px.jpgOfficier des Arts et des Lettres, Docteur en musicologie de l’Université Paris IV Sorbonne, Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Hervé Roten est Directeur de l’Institut Européen des Musiques Juives depuis sa création en 2006.
Ethnomusicologue de formation, il s’est intéressé très tôt à la sauvegarde et à la numérisation des archives, matières qu’il a enseignées durant plusieurs années au sein des universités de Reims et de Marne-La-Vallée.
Auteur de nombreux articles, ouvrages et disques portant sur les musiques juives, producteur d’émissions de radio, Hervé Roten est aujourd’hui reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes de musiques juives dans le monde.

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Conférence : La musique synagogale à Bordeaux : du Temple de la rue Causserouge (1812) à l’inauguration de la Grande Synagogue (1882), par Hervé Roten

Le 4 décembre 2022 à partir de 14h au CAPC Musée d’art contemporain, à Bordeaux, conférence de Hervé Roten donnée…

La musique synagogale à Paris à l’époque du premier temple consistorial (1822-1874)

Dans sa thèse désormais disponible en version numérisée, Gérard Ganvert nous livre une étude approfondie de la musique synagogale à…

KALARASH – Musique klezmer, chansons yiddish et françaises

Ce 8e CD de la Collection Découvertes regroupe des airs de musique klezmer, des chansons yiddish et françaises, de Kalarash,…