E’had mi yodéa, une chanson de Pessah

E’had mi yodéa, la chanson des nombres de Pessah, chantée dans toutes les traditions juives (ou presque !)

Exécutée à la fin du Séder de Pessah, entre Hadir hou et ‘Had Gadya, la chanson des nombres E’had mi yodéa est une chanson cumulative (chaque vers reprenant les vers précédents) qui proclame l’unité de Dieu et permet aux enfants de faire montre de leur érudition biblique tout en apprenant à compter (chaque chiffre étant relié à un fait religieux de la plus haute importance).

La dernière strophe est la suivante :
« Treize, ce sont les attributs (divins) ; douze, les tribus d’lsraël; onze, les songes (de Joseph); dix, les Commandements; neuf, les mois de la grossesse; huit, la circoncision; sept, la célébration du Shabbat; six, les ordres de la Michna ; cinq, les Livres de la Thora; quatre, les Mères ; trois, les Patriarches; deux, les Tables de la Loi. Unique est notre Dieu, Lui qui vit et Lui qui plane sur la terre et dans les cieux.

La tradition veut que ce chant en hébreu soit également chanté dans les différents dialectes juifs (judéo-alsacien, yiddish, comtadin, judéo-espagnol, judéo-arabe…).

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Soul of Yiddish

Évoluant entre son amour de la musique classique et le répertoire populaire d’Europe orientale où elle a ses racines, Noëmi Waysfeld…

L’orgue dans la tradition juive

Le 21 mai 1856, la conférence des grands rabbins français, présidée par le grand rabbin de France Salomon Ulmann (1806…